BNU

Imprimer

Agenda

1914, la mort des poètes

Entrée libre 
Lundi - samedi : 10h - 19h
Dimanche : 14h - 19h
Fermé les jours fériés 


 Renseignements et réservation

03.88.25.28.07 / contact@bnu.fr 

 

Visites guidées les lundis à 18h et les mercredis à 12h30 à partir du 24 novembre (sauf le 22/12 et le 29/12).



Commissariat de l'exposition
Julien Collonges et Jérôme Schweitzer (BNU)
Tatiana Victoroff (Unistra) 

 

Scénographie 
Morgane Degrelle : atelier On&zime

 

Conception graphique 
Jérémy Joncheray, Thomas Oudin : studio 923a (exposition)
Pauline Steib (catalogue et communication)

 

Application multimédia
Sylvain Berthaux (Lumino studio), Guillaume Delanery et Mikael Martins (Voxelia) 

 

Catalogue de l'exposition : 28 € TTC

1914, la mort des poètes

22/11/2014 - 1/2/2015

Le 5 septembre 1914, le poète français Charles Péguy s’effondre à la tête de ses hommes aux premiers jours de la bataille de l’Ourcq, touché – dit-on – d’une balle au front. Quelques semaines plus tard, le 30 octobre, Ernst Stadler, Allemand né à Colmar, poète et traducteur de Péguy, est tué dans les Flandres par un obus anglais. Enfin, le 4 novembre 1918, quelques jours avant l’armistice, le poète anglais Wilfred Owen est mortellement touché près d’Ors, dans le nord de la France.

Ces trois poètes européens ne partagèrent pas seulement un même destin funeste : ils étaient aussi habités par la même volonté de restituer, par tous les moyens de leur art, le sens profond de l’époque troublée qui fut la leur. Se peut-il, dès lors – si, comme l’écrivait Rimbaud, le poète est voyant –, que l’on trouve dans leurs œuvres, et dans le dialogue secret qu’elles esquissent, quelques clefs qui permettraient, cent ans plus tard, de mieux comprendre l’événement inouï que fut la Grande Guerre ? Ou faut-il craindre avec le poète que quelque chose de l’horreur absurde qui fit la singularité de cette guerre nous demeure à jamais incompréhensible et que les portes du Ciel, refermées sur « les morts en allés », soient désormais « closes de chaines » ?

L’exposition 1914, la mort des poètes est le dernier volet du cycle Guerre et archives qui réunit les expositions imaginées par les Archives littéraires allemandes de Marbach, la Bibliothèque bodléienne d’Oxford et la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg pour commémorer le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Parcours de l’exposition

Là où la langue commune peut sembler impuissante à dire l’ineffable de la guerre, la poésie apparaît parfois comme seule capable d’en suggérer la réalité profonde, d’en restituer le sens, les enjeux, l’horreur. C’est pourquoi les œuvres poétiques de Péguy, Stadler et Owen sont placées au cœur de l’exposition, plutôt que leurs biographies. C’est au travers de leurs univers poétiques – leurs thématiques, leurs images, leurs mots – que sont évoquées leurs connivences comme leurs oppositions, les parentés qu’ils dessinent comme les bouleversements qu’apportent chez chacun d’eux la menace, puis la réalité de la guerre.

L’exposition s’articule donc autour d’une série de thèmes, d’images, de figures empruntées à l’univers des poètes et permettent de convoquer les grandes problématiques de l’exposition. Les 12 thèmes, qui formeront autant de « stations » de l’exposition, sont les suivants :

• Préludes

• Villes

• Frontières

• Pays

• Vie

• Guerres

• Barbares

• Chairs

• Mystères

• Cathédrales

• Verbe

• Crépuscule

Les documents exposés

Manuscrits : le partenariat avec les Archives littéraires allemandes de Marbach et la Bibliothèque bodléienne d’Oxford permet la présentation de manuscrits originaux d’Ernst Stadler (en particulier son Journal de guerre) et de Wilfred Owen. Le Centre Charles Péguy d’Orléans est sollicité pour le prêt de manuscrits de Charles Péguy et des lettres de Stadler à Péguy. La BNU présente des lettres manuscrites relatives à Péguy issues du fonds Jacques Maritain prochainement déposé à la BNU par le Cercle d’études Jacques et Raïssa Maritain. Parmi les nombreux documents prêtés par la Bibliothèque régionale du Württemberg, on trouve une lettre manuscrite de Stadler à Stefan George conservée aux archives Stefan-George. Enfin, la Bibliothèque municipale de Colmar permet de présenter les notes de cours manuscrites prises par Joseph Bopp, qui assista au dernier cours donné par Stadler quelques semaines avant sa mort.

Ernst Stadler, Kriegstagebuch, journal de guerre manuscrit, 1914Ernst Stadler, Kriegstagebuch, journal de guerre manuscrit, 1914

Éditions originales d’époque : outre l’édition originale des recueils poétiques et travaux universitaires de Stadler, la BNU notamment présente l’édition originale de la Jeanne d’Arc de Péguy récemment acquise par la bibliothèque, de nombreuses œuvres de Péguy publiées dans les Cahiers de la quinzaine, ainsi que des éditions originales d’autres écrivains de l’époque liés aux poètes de l’exposition ou tombés au front (Romain Rolland, Alain-Fournier, Ernest Psichari, etc.). Ces éditions sont complétées par des ouvrages prêtés par les partenaires de l’exposition, notamment pour la première édition des poèmes d’Owen.

Revues : la BNU conserve une grande partie de la collection des Cahiers de la quinzaine de Péguy, mais aussi la quasi-totalité des revues alsaciennes dans lesquelles Stadler a publié (Der Stürmer, Gesellschaft, etc.). Ces collections sont complétées par des prêts des institutions partenaires (par exemple pour la revue The Hydra, dans laquelle écrivit Owen).

Iconographie : un choix de gravures et estampes est proposé en complément des documents écrits exposés. Il s’agit d’œuvres d’artistes tombés au front (Franz Marc), comme d’œuvres représentatives des courants artistiques de l’avant-guerre, notamment expressionnistes (Otto Dix, Ludwig Meidner, Max Beckmann, Käthe Kollwitz, Natalia Gontcharova etc.), et plus largement d’œuvres dont le contenu ou la forme entrent en résonance avec la biographie ou l’univers poétique de Péguy, Stadler ou Owen (par exemple Georges Rouault pour l’œuvre de Péguy, ou Paul Nash pour celle d’Owen). Des documents iconographiques issus de musées et institutions, tant au niveau local (Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg), que national ou international (BDIC, BnF, Archives littéraires allemandes de Marbach), sont ainsi présentés.

Franz Marc, Versöhnung, 1912Franz Marc, Versöhnung, 1912

Éléments de scénographie

Audioguides multimédia : afin de donner toute sa place à l’œuvre poétique des auteurs, des audioguides multimédia sur tablettes numériques sont gratuitement proposés aux visiteurs. Ils permettent d’écouter des poèmes et extraits de textes lus (en langue originale et/ou en traduction) ainsi que des commentaires et analyses de spécialistes universitaires, mais aussi de feuilleter des versions numérisées de certains des documents présentés, et plus généralement, d’accéder à tous les prolongements numériques de l’exposition. 

Échos contemporains : à la fin de l’exposition sont présentées des œuvres contemporaines réalisées en lien avec l’exposition : des micro-éditions de textes de Péguy, Stadler et Owen, réalisées par les étudiants de la Haute École des arts du Rhin et du Master Édition de l’université de Strasbourg, des illustrations et gravures d’artistes contemporains d’Alsace et d’ailleurs et le recueil Je sors enfin du bois de la Gruerie (Arfuyen, 2014) du poète Jacques Darras.

A découvrir

Visuel de l'évènement Ernst Stadler, "Un Européen face à la Guerre"

Conférence et lecture bilingue par Charles Fichter et Martin Adamiec. 

En partenariat avec Eurobabel et CORDIAL.

L'exposition sera visible avant le spectacle, de 17h à 18h30.

Sur réservation : 03.88.25.28.07 / contact@bnu.fr

6/11/2014 Auditorium
Visuel de l'évènement "Clio" de Charles Péguy

Mise en scène Valérie Aubert avec Cédric Altadill et Samir Siad.

Sur réservation : 03.88.25.28.07 / contact@bnu.fr

22/11/2014 Auditorium
Visuel de l'évènement Journée d’études "Charles Péguy et les Juifs"

Organisée par l’Association œcuménique Charles-Péguy, l’Amitié Charles Péguy et l’Amitié Judéo-Chrétienne de France.

Renseignements et inscription : association_charlespeguy@hotmail.com ou 03 88 60 79 43.

23/11/2014 Foyer du Munsterhof 9 rue des Juifs, Strasbourg
Visuel de l'évènement Lecture de textes autour des poètes C.Péguy, E.Stadler et W.Owen

En partenariat avec le Théâtre national de Strasbourg. 

Les élèves comédiens du Groupe 42 de l’École du TNS réaliseront une lecture croisée des œuvres des trois poètes, conçue et réalisé par Mathilde Delahaye et Maëlle Dequiedt (élèves metteures en scène du Groupe 42) et Pierre Chevallier (élève dramaturge du Groupe 42). 

Sur réservation : 03.88.25.28.07 / contact@bnu.fr

29/11/2014 Salle d'exposition
Visuel de l'évènement Lecture de textes autour des poètes C.Péguy, E.Stadler et W.Owen

En partenariat avec le Théâtre national de Strasbourg. 

Les élèves comédiens du Groupe 42 de l’École du TNS réaliseront une lecture croisée des œuvres des trois poètes, conçue et réalisé par Mathilde Delahaye et Maëlle Dequiedt (élèves metteures en scène du Groupe 42) et Pierre Chevallier (élève dramaturge du Groupe 42). 

Sur réservation : 03.88.25.28.07 / contact@bnu.fr

30/11/2014 Salle d'exposition
Visuel de l'évènement Voix d’outre-guerre

Lecture à trois voix de poésies de Péguy, Stadler et Owen par Cécile Clauss, jean-Philippe Meyer et Maxime Pacaud, avec un accompagnement musical de Thomas Bloch (seront joués des ondes martenot, du glass harmonica et du crystal bachet).

Un spectacle co-produit par la BNU et le Centre Charles Péguy d'Orléans.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

4/12/2014 Auditorium
Visuel de l'évènement Dans quel état la poésie est-elle sortie de la guerre 14-18 ?

On a continué d’écrire la poésie après 1918. Pas la même qu’avant. Est-ce à dire que les poètes ont mieux réfléchi au désastre que ne l’ont fait les professionnels de la pensée? Présentation et lecture d’extraits par Jacques Darras de son recueil de poésie Je sors enfin du bois de la Gruerie (Arfuyen, 2014), écrit suite à une proposition de la BNU et inspiré par les poètes et thématiques de l’exposition.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. 

18/12/2014 Auditorium
Visuel de l'évènement Opus Café, émission spéciale sur l’exposition par Accent 4

Enregistrement de l’émission dans l’Auditorium de la BNU.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

15/1/2015 Auditorium
Visuel de l'évènement Colloque international "La lyre et les armes – Poètes en guerre – Péguy, Stadler, Owen"

Colloque international

29-31 janvier 2015 - Auditorium de la BNU

Entrée libre dans la limite des places disponibles

29/1/2015 - 31/1/2015 Auditorium
Visuel de l'évènement Contact, frictions, heurts dans le monde anglophone : la Première Guerre mondiale

Conférences organisées en partenariat avec l’équipe d’accueil SEARCH de l’Université de Strasbourg.

▶ Dr. Marjorie Gehrhardt (Université d’Exeter) : 

Sourire quand même : la reconstruction des gueules cassées de la Grande Guerre en France et en Grande-Bretagne.

▶ Pr. Yann Tholoniat (Université de Lorraine) : 

La gloire ou le néant ? Paradigmes et paradoxes de la première Guerre Mondiale dans la poésie britannique.

6/2/2015 Auditorium
 
Share this