BNU

Imprimer

Café de l'Histoire

Mardi 12 Février 2013 18:30 - 20:00
Visuel de l'évènement

Snack Michel - 12.02.2013 à 18h30
Par Corine Defrance et Ulrich Pfeil
Histoire franco-allemande : de la capitulation de l'Allemagne nazie au Traité de l’Élysée, un après-guerre en Europe 1945-1963

Historienne au CNRS, Corine Defrance est aussi professeur invitée à la Freie Universität de Berlin et collaboratrice scientifique à la commission de publication des documents diplomatiques français du ministère des Affaires étrangères. Ulrich Pfeil est professeur de civilisation allemande à l’Université de Lorraine-Metz. Ces deux spécialistes des relations franco-allemandes ont co-dirigé ou publiés ensemble plusieurs ouvrages sur le sujet.

La soirée sera l'occasion pour les intervenants de présenter leur dernier ouvrage Entre guerre froide et intégration européenne - Reconstruction et rapprochement 1945 – 1963 (Vol. 10, Presses Universitaires du Septentrion, 2012) :

De 1945 à 1963, les relations franco-allemandes vivent une mutation fondamentale.

En 1945, l’Allemagne, vaincue, occupée, bientôt divisée, doit regagner la confiance internationale ; le 22 janvier 1963, de Gaulle et Adenauer signent le traité de l’Élysée. Ce traité d’amitié et de coopération rapproche deux pays voisins, longtemps désunis en raison des guerres et de la construction concomitante de l’autre comme « ennemi héréditaire ». Comment le rapprochement et la « réconciliation » ont-ils été possibles en un laps de temps si bref ? Les auteurs analysent les interactions entre la guerre froide naissante, le processus de construction européenne et les relations bilatérales.

Signature du Traité de l'Elysée: Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient un traité de coopération destiné à sceller la réconciliation entre la France et la République Fédérale d'Allemagne - Photo : © MAEESignature du Traité de l'Elysée: Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient un traité de coopération destiné à sceller la réconciliation entre la France et la République Fédérale d'Allemagne - Photo : © MAEE

 

Dans l’optique d’une histoire franco-allemande intégrée, l’étude prend en compte les relations de la France avec la RFA et la RDA, bien que celles-ci aient alors été profondément asymétriques. Par-delà l’histoire « relationnelle », dans ses aspects diplomatiques et militaires, économiques et socioculturels, l’ouvrage propose une lecture comparée des évolutions des sociétés. Car le rapprochement des cultures politiques, des économies et des modes de vie de ces deux voisins dans l’Europe de l’après-guerre a été aussi un puissant facteur de « réconciliation » bilatérale et d’intégration européenne.

Plus d'informations sur les manifestations

 

AperçuFichier attachéTaille
Traite_francais.pdf211.04 Ko
Share this