BNU

Imprimer

Deux livres à lire

Mardi 10 Novembre 2015 18:30
Visuel de l'évènement
Lieu: 
Auditorium

Vous désirez suivre l’actualité littéraire outre-Rhin, en Suisse et en Autriche ? Vous voulez écouter de l’allemand, découvrir de jeunes écrivains ou les derniers livres d’auteurs consacrés ?

Hermann Hirner et Jorg Therstappen vous présentent à tour de rôle le livre qu’ils ont choisi.

La conversation entre les deux intervenants, en allemand, est ponctuée de lectures d’extraits littéraires.

 

Barbara Honigmann - Chronik meiner Straße

Berlinoise d’origine, Barbara Honigmann vit depuis de nombreuses années à Strasbourg, ville qu’elle a choisie en raison de son importante communauté juive, à laquelle l’auteur appartient, et de ses affinités originelles, de plus en plus ténues, avec la culture allemande. Les lecteurs de Barbara Honigmann le savent, Strasbourg a déjà été le cadre de plusieurs de ses livres, de Roman von einem Kinde à Chronik meiner Strasse, son dernier livre, sans oublier Bilder von A, récit autobiographique déjà présenté dans le cycle Deux livres à lire. Ici, l’auteur choisit de décrire sa rue, la rue Edel et évoque la diversité de ses habitants. Elle y convoque un monde en miniature, noue des amitiés et compose, avec la minutie d’un écrivain, de petits portraits de ses voisins. Elle détaille les rencontres qui s’y font et recrée la rue Edel devant les yeux du lecteur. Elle s’approche ainsi, avec un art consommé du récit, du thème central de son livre, l’expérience du temps.

 

Anne Weber - Ahnen

Anne Weber est un auteur allemand qui écrit également en français. Aussia-t-elle rédigé son dernier roman Ahnen, à la fois dans une version allemande et dans une version française, parue sous le titre Vaterland. L’auteur y esquisse la chronique d’une famille allemande : l’arrière-grand-père, Florens Christian Rang, Sanderling dans le roman, était juriste et pasteur dans deux villages des environs de Posen. Egalement écrivain et philosophe, il entretenait notamment des relations d’amitié avec Walter Benjamin, Martin Buber et Gustav Landauer. Mais au cours de ce voyage dans le temps, le passé allemand et le passé familial se confondent et se heurtent à un obstacle de taille. En effet, le fils de Sanderling, le grandpère d’Anne Weber, était nazi. Dans ce roman inspiré de son histoire familiale, les critiques ont particulièrement salué le fécond mélange des genres entre roman et essai littéraire.

 

Consulter le programme complet en français (PDF)

Consulter le programme complet en allemand (PDF)

Share this