BNU

Imprimer

Ecrire l'Europe

Mardi 21 Février 2017 18:00
Mardi 7 Mars 2017 18:00
Mercredi 22 Mars 2017 18:00
Mardi 4 Avril 2017 18:00
Visuel de l'évènement
Lieu: 
Auditorium

Qu'est-ce que l'Europe ? Comment la penser au-delà des slogans ? Pour répondre à ces questions, si actuelles et essentielles à l'heure de tous les euroxits, Strasbourg et son université, laboratoires de l'expérience européenne, donnent la parole à des penseurs et à des créateurs dont le parcours enjambe les frontières. Le projet s'articule selon deux axes principaux : une série de conférences de l'écrivain en résidence à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, et un atelier de creative writing à destination d'une vingtaine d'étudiants venus de tous les horizons, pouvant donner lieu à une publication sous forme de livre.

En 2017, l'invitée d'écrire l'Europe sera Liliana Ursu, poétesse, traductrice et écrivain roumaine. Née a Sibiu en 1949, elle a publié en langue roumaine et en anglais. Liliana URSU (née en 1949) est poète, essayiste, traductrice et journaliste. Elle a été Fulbright et Professeur associé aux universités de Pennsylvania, de Louisville (Kentucky) et Bucknell où elle a enseigné l’écriture créative (creative writing) à plusieurs niveaux (débutants, intermédiaires et avancés), mais aussi la langue, la littérature et la civilisation roumaines.pour les Meilleurs Programmes Culturels (1998). Son œuvre aborde les thèmes du voyage comme moyen privilégié d’introspection, de la mémoire de l’enfance, de la construction d’une identité entre un ici et un ailleurs géographique et intérieur, de la connaissance de soi à travers la recherche de l’absolu. 

  • Mardi 21 février : T.S. Eliot, Re-Imagined 

If we were to scrutinize the literary scene of the xxth century, we could significantly count T.S. Eliot among its greatest representatives and as the very embodiment of modern sensibility.  Eliot's lifelong classical position and debate "classicism versus romanticism" remains  the basis of his theories. Therefore it is through this perspective that I am going to approach his famous theory of impersonality, as a direct consequence of his classicism. He, like Henry James before him and Ezra Pound, had left America to establish himself in Europe for ever, hoping to contribute to the creation of a culturally united Europe without any frontiers.  And an exploration of his famous poem The Waste Land proves that he wrote it with the above intention, the poem gathering quotations or lines from Dante, Verlaine, Wagner and many other representatives of the European cultural world.

  • Mardi 7 mars : Le Danube, un portrait littéraire 
 
Symbole de la culture européenne aussi bien qu’agent et personnage, le Danube a nourri au fil du temps un dialogue passionnant avec et entre les écrivains, d'Ovide à Panaït Istrati. Vous êtes invités à une exploration de la littérature de voyage à travers les écrits de Claudio Magris, Patrick Leigh Fermor ou Nick Thorpe, mais aussi à une étude de l'imaginaire danubien à l’œuvre dans la prose fascinante des auteurs de l'Europe Centrale et Orientale, tels Péter Esterházy, Ştefan Bănulescu, Jean Bart ou Ovidiu Dunăreanu.
  • Mardi 22 mars : Poetry, a Soul's Geography 
 
An invitation to you all to turn your attention but mostly your soul to ...poetry.
To live in the presence and spirit of the best poets of the xxth century, mostly Europeans.To create together a mycro anthology of feelings, places, emotions, to perform an exodus out of the cramped "I". And we will understand that the poet is an emotional refugee who makes a home of himself and of his poems. I know from my own writing experience, from my teaching creative writing but mostly from my poetry readings both in Europe and the USA that a good audience is made up mostly of readers of poetry whom I came to name 
the silent poets. So, I invite you to join me in my poetry voyage and discover or rediscover the beauty of your own soul. And it is worth remembering that a hurricane or tornado can destroy houses, cars, trees but it cannot open a letter !
  • Mardi 4 avril : Sibiu, les archives du souvenir 
 
Sibiu, Hermannstadt, Nagyszeben : trois noms pour une ville à multiples visages. Originaire de Sibiu, Liliana Ursu nous convie à découvrir à travers les hauts lieux de cette ville une tradition culturelle pluriséculaire et les figures littéraires majeures liées à son histoire, révélant à la fois le jeu subtil entre la mémoire individuelle et la mémoire collective dans ces « archives du souvenir ». 
Share this