BNU

Imprimer

Agenda

Les Robes grises

Les Robes grises
Exposition temporaire du 3 février au 8 mai 2012
Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon


Découvrir l’exposition
 

>Visites guidées (tout public)
Dates : dimanche 29 avril à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation et mardi 8 mai à l’occasion de la commémoration du 8 mai 1945.
Visites à 11 h, 14 h et 16 h – Durée : 1 h environ.
Entrée à la Citadelle et visite de l’exposition gratuites lors de ces deux journées commémoratives.
Inscription sur place le jour même – Nombre de places limité.
> Visite guidée spécial scolaires (durée : 1 h environ)


Tarif et réservation :
> Visite guidée groupes scolaires : 2 € par élève (droit d’entrée Citadelle en sus).
> Réservation impérative au 03 81 87 83 36

Un carnet de découverte de l’exposition
Il s'adresse aux élèves des collèges et lycées, qu'ils découvrent l'exposition en visite libre ou guidée. Il pourra toutefois être utilisé par les individuels. Les carnets sont mis à disposition à l'entrée de l'exposition.

Catalogue de l’exposition (252 pages)
Le catalogue de l’exposition permet de découvrir les oeuvres clandestines réalisées en déportation par Jeannette L’Herminier, ainsi que des manuscrits de l’ethnologue résistante Germaine Tillion et des entretiens d’anciennes camarades de Ravensbrück.
En vente à la boutique de la Citadelle de Besançon - Prix de vente : 10 €

 

Infos pratiques

Horaires d’ouverture au public
- Du 3 février au 24 mars inclus : de 10 h à 17 h, musées fermés les mardis, sauf vacances scolaires de février.
- Du 25 mars au 18 mai : de 9 h à 18 h, musées ouverts les mardis.

Droit d’entrée
Entrée gratuite pour les détenteurs d’un billet Citadelle et les abonnés Citadelle.

Information
Tél. 03 81 87 83 33 ou par e-mail contact@citadelle.besancon.fr

Les Robes grises

3/2/2012 - 8/5/2012

 Au coeur de la Citadelle de Besançon, le Musée de la Résistance et de la Déportation s’apprête à dévoiler des oeuvres concentrationnaires clandestines et des archives issues de ses collections, très rarement exposées par souci de conservation. Conçue en partenariat avec l'association Rodéo d'âme, la Médiathèque André Malraux de Strasbourg et la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, cette exposition exceptionnelle fait dialoguer les dessins de Jeannette L’Herminier et les écrits de l’ethnologue Germaine Tillion, toutes deux déportées à Ravensbrück pour faits de résistance. L’occasion pour les visiteurs de découvrir des témoignages d’une grande rareté.

Dessins de Jeannette L’Herminier...

Résistante déportée dans le camp de concentration de Ravensbrück en février 1944, c’est au camp que cette ancienne étudiante en histoire de l’art se met à dessiner. En effet, c’est en quarantaine qu’elle aperçoit un crayon par terre, le ramasse puis le cache dans l’ourlet de sa robe, et ne cesse de le ressortir durant l’appel ou les pauses. Son témoignage prend la forme de dessins qui représentent ses camarades de déportation. Ces dernières prennent la pose dans des positions très élégantes. Cependant, cette pratique, alors interdite et aux risques et périls de Jeannette L’Herminier, ne lui laisse pas le temps de faire les visages.

« Lendemain de Sable !! Ravensbrück, avril 1944 » Suzon Legrand, Christiane de Cuverville, Claire Davinroy, “Catherine” Goetsche: Dessin signé par l’auteur Crayon de papier sur papier journal  12,5 cm x 13,6 cm« Lendemain de Sable !! Ravensbrück, avril 1944 » Suzon Legrand, Christiane de Cuverville, Claire Davinroy, “Catherine” Goetsche: Dessin signé par l’auteur Crayon de papier sur papier journal 12,5 cm x 13,6 cm


... et textes de Germaine Tillion

Camarade de déportation de Jeannette L’Herminier, Germaine Tillion met en lumière la vie concentrationnaire et la force de l’amitié entre les déportées à travers des manuscrits rédigés lors de sa détention. Outre son opérette, Le Verfügbar aux enfers, elle écrit de nombreuses notes sur le camp. Par exemple, elle trouve, par le biais de recettes de cuisine, le moyen de noter les noms de différents responsables nazis rattachés au camp afin de les divulguer à l’extérieur. Ainsi, en prenant uniquement la première lettre de chaque ligne, apparaît un nom ou une indication.

 

Lucienne Laurentie: Dessin réalisé à Holleischen Crayon de papier sur carton 21,6 cm x  15,2 cmLucienne Laurentie: Dessin réalisé à Holleischen Crayon de papier sur carton 21,6 cm x 15,2 cm

 

A découvrir

Visuel de l'évènement Lecture-concert « Lettres, chants et carnets d'une Europe occupée »

Collectif Rodéo d'âme, mise en voix et montage textuel Claire Audhuy.
A travers des chants, poèmes et lettres de l'époque, deux comédiennes et un musicien dressent le portrait d'une Europe occupée.

Date : samedi 4 février à 15 h, chapelle Saint-Etienne, Besançon
Gratuit pour les détenteurs d'un billet Citadelle

Réservation conseillée : 03 81 87 83 33

4/2/2012
Visuel de l'évènement Rencontres et concert

L’après-midi : table-ronde, conférence et discussion avec, sous réserve de modifications :
- Claire Audhuy, commissaire de l’exposition Les robes grises et animatrice de la table ronde
- Walter Spitzer, témoin
- Christophe Cognet, réalisateur
- Claire Vionnet, professeur et auteur d’une mémoire de maîtrise sur Jeannette L’Herminier
- Emmanuel Guigon, directeur des Musées du centre, Besançon
- Christophe Maudot, compositeur

En soirée : lecture-concert « Résistances » avec le Quatuor Florestan (Strasbourg).

31/3/2012
Visuel de l'évènement Lecture déambulatoire « Auschwitz et après », de Charlotte Delbo

Collectif Rodéo d'âme, mise en voix et montage textuel de Claire Audhuy.
Deux comédiennes donnent à entendre les écrits de Charlotte Delbo dans une lecture déambulatoire à travers la Citadelle. Un musicien accompagne la marche.

Date : dimanche 1er avril à 15 h, parcours en extérieur à travers le site de la Citadelle, Besançon
Gratuit pour les détenteurs d'un billet Citadelle

Réservation conseillée : 03 81 87 83 33

1/4/2012
 
Share this