BNU

Imprimer

Agenda

Lika, Dorette, Hella, ... Femmes affichistes en Alsace

Salle d'exposition de la BNU (2e étage)
6, place de la République
Entrée libre

Horaires d'ouverture :
Lundi : 14h-18h
Mardi - vendredi : 12h-18h
Fermé les samedis, dimanches, jours fériés et le 13 juillet

Visites guidées du lundi au jeudi sans réservation : Rendez-vous à 15 h en salle d'exposition.

Commissaires de l'exposition :
François Pétry, ancien conservateur en chef du patrimoine à la DRAC Alsace
Marie-Laure Ingelaere, bibliothécaire, responsable de l’iconographie à la BNU

Télécharger le dossier de presse

Lika, Dorette, Hella, ... Femmes affichistes en Alsace

30/6/2009 - 20/9/2009

Présentation de l'exposition

La BNU conserve un important fonds iconographique (affiches, dessins, gravures, etc.) qui permet aujourd’hui de redécouvrir le rôle prépondérant joué en Alsace par les femmes dans le développement des arts décoratifs et publicitaires au XXe siècle. En organisant cette exposition, la BNU entend leur ‘‘rendre justice’’.

Quelques unes de ces femmes artistes sont bien connues : ainsi Lika Marowska ou Dorette Muller ; la plupart le sont moins, comme Lisa Krugell ou Marguerite Jaggi-Forrer; d’autres enfin sont soit presque totalement oubliées, soit méconnues : Mia Jacoby, Johanna Hipp, Hella-Arno, ou encore Marie-Thérèse Supper... Il existe aujourd’hui très peu d’études ou de recherches sur leurs oeuvres et leurs apports à l’art graphique alsacien.

A l’examen des biographies de ces artistes, actives en Alsace entre 1900 et 1980, avant l’apparition des techniques assistées par ordinateur, il ressort qu’une forte proportion d’entre elles sont soit étrangères, soit nées à l’étranger (les parents de Lika Marowska seraient de ‘‘Vieux Allemands‘‘ ; Marguerite Jaggi, née en Lettonie de parents alsaciens, fut d’abord formée dans les pays baltes ; Mia Jacoby est Allemande ; Hella-Arno (Hélène Spitzer) est née près de Brünn/Brno, dans l’empire austro-hongrois) : il existe ainsi une contribution tout à fait significative des "femmes d’Europe" à l’art de l’affiche en Alsace.

Dorette MullerDorette Muller

Parcours de l'exposition

Importance du fonds d'affiches et de documents publicitaires de la BNU

La BNU conserve un panorama complet du travail de ces artistes. Celui-ci a d’ailleurs largement profité de l’acquisition du fonds Solveen (plus de 600 affiches, principalement des années 1910 à 1950). La BNU a par ailleurs acquis la quasi-totalité du fonds de l’agence de Hella-Arno au moment de sa dispersion. Le fonds Hella-Arno se compose de près de 2000 pièces et regroupe un très grand nombre d’affiches, d’études préparatoires, esquisses et maquettes originales, des annonces de presse, des emballages publicitaires, etc.

En faisant appel, en très grande majorité au fonds iconographique de la BNU de Strasbourg et, de façon complémentaire, à d’autres fonds institutionnels et de quelques particuliers, il sera possible de retracer de façon assez spectaculaire et complète, sur près de 80 ans, le paysage de l’affiche régionale et de mettre en évidence le rôle remarquable des femmes dans ce domaine.

Les laines du chat qui peloteLes laines du chat qui pelote

Le choix des documents

Seront présentés des affiches, des maquettes originales, des annonces de presse, des photos, des objets publicitaires, éléments de décors originaux, pop-up, ou pièces diverses créées spécifiquement par les artistes. L’exposition soulignera notamment leur rôle majeur dans la presse, avec l’exemple de Hella Arno, collaboratrice des Dernières Nouvelles d’Alsace. Seront également montrés quelques tableaux, des oeuvres de ces artistes et des portraits. L’exposition suivra un fil chronologique couvrant quasiment trois générations de femmes et développera quelques thématiques fortes de la publicité (à titre d’exemple, l’industrie alimentaire, la brasserie, l’habillement, l’équipement ménager, les activités sportives, le tourisme, les fêtes et les bals, etc.).  La création régionale sera mise en perspective avec les grandes périodes de l’histoire de l’affiche que sont l’Art nouveau, l’émergence d’artistes-affichistes et la prise de pouvoir par les publicitaires. En contrepoint, quelques affiches d’artistes masculins seront également présentées.  

Grand prixGrand prix

Manifestations culturelles

Outre les visites guidées assurées principalement par les commissaires de l’exposition, il convient d’envisager :

  • une présentation-discussion avec des spécialistes de la publicité et de l’illustration
  • une présentation de petits films publicitaires des années 50-60 (Institut National de l’Audiovisuel – Grand Est, firme spécialisée à Strasbourg comme Thomsel, etc.)
  • une animation plus spécifique avec des gens du métier de l’imprimerie (Espace Gutenberg, etc.)
  • une animation musicale sur les influences réciproques de la publicité et de la chanson.

Le bal masquéLe bal masqué

Catalogue

Le catalogue de l’exposition comportera 166 pages et 180 illustrations. Il comprendra :

  • un historique de l’art de l’affiche en Alsace au XXe siècle (mouvements, ateliers, imprimeurs, etc.) avec une mise en perspective de la contribution féminine
  • une présentation du rôle de ces artistes dans la presse quotidienne et une étude de l’oeuvre d’Hella Arno dans les Dernières Nouvelles d’Alsace
  • un point sur la formation des affichistes, sur leurs sources d’information (fonds documentaires d’artistes), sur les techniques utilisées
  • un point biographique pour les artistes retenues et une présentation de leur oeuvre graphique
  • un cahier spécifique montrant les divers supports publicitaires utilisés.
Share this