BNU

Imprimer

Agenda

Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme

Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme -Alsace (MISHA)
5, allée du Général Rouvillois
67083 Strasbourg cedex
03.68.85.61.00 - www.misha.fr
Salle Europe 


Horaires
Du lundi au vendredi : 8h - 19h


Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme

4/11/2013 - 19/12/2013

Ottmar Nachtgall (ca. 1480-1537) est une figure méconnue et originale de l’humanisme strasbourgeois autour de laquelle nous présentons cette exposition, qui est la septième et dernière du projet INTERREG « Patrimoine Humaniste du Rhin Supérieur ». Depuis 2012 en effet, nous avons monté des expositions s’appuyant sur les richesses patrimoniales des bibliothèques de Haguenau, Mulhouse, Bâle, Colmar, Fribourg-en-Brisgau et Sélestat.

Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanismeOttmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme

A la différence de celles-ci, nous présentons à la MISHA (Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme d’Alsace) des ouvrages, incunables et imprimés du XVIe siècle, conservés pour la plupart à la BNU mais aussi dans différentes autres bibliothèques de Strasbourg (Médiathèque André Malraux et Médiathèque Protestante, SCD de l’Université), ainsi que des ouvrages de Fribourg-en-Brisgau (Bibliothèque Universitaire) et de Bâle (Bibliothèque Cantonale et Universitaire).

 


Né à Strasbourg, Ottmar Nachtgall, dit Luscinius, a fait son tour de l’Europe humaniste de l’époque avant de revenir à Strasbourg où il séjourne de 1514 à 1523 et où s’exercent ses compétences de fin philologue et de musicien. Il est aussi connu pour être celui qui introduisit à Strasbourg l’enseignement du grec de façon stable et sa collaboration avec des imprimeurs importants de la ville comme Johann Schott et Johann Knobloch aboutit à des publications qui illustrent ses ambitions philologiques : éditer les auteurs anciens (Lucien, Isocrate, Hésiode, Virgile, Martial, etc.), souvent en éditions bilingues pour les auteurs grecs, enseigner la langue grecque grâce à des manuels d’apprentissage, s’inspirer des Anciens pour publier des adages et des épigrammes.

  Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanismeOttmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme 

Mais il ne faut pas oublier une autre facette de ce personnage passionnant, le musicien, qui fut organiste à Saint Thomas, composa des oeuvres pour orgue et qui choisit à dessein le surnom de Luscinius formé à partir du nom latin du rossignol, luscinia (Nachtigall signifie rossignol en allemand).

Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanismeOttmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme

C’est donc autour de ces deux thématiques, philologie et musique, et à travers la figure d’un homme particulier que l’exposition, fruit d’une collaboration étroite entre les conservateurs des bibliothèques et les universitaires, porte un regard plus global sur l’activité humaniste à Strasbourg, à une époque où, à l’image du rossignol tutélaire de Nachtgall, toute la ville faisait entendre le chant de l’humanisme.

Ottmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanismeOttmar Nachtgall : quand Strasbourg chantait l’humanisme

A découvrir

Visuel de l'évènement Colloque pluridisciplinaire et tri-national - Visites guidées

Strasbourg, MISHA, salle des conférences


« Res nouae : bouleversements dans les sources humanistes du Rhin Supérieur/ Umbrüche in den humanistischen Quellen des Oberrheins »

 

15/11/2013 - 16/11/2013
Visuel de l'évènement Demi-journée consacrée à Ottmar Nachtgall

Strasbourg, MISHA, salle Europe / salle des conférences - Lundi 16 décembre 2013

 

13h30 : visite guidée de l’exposition

 

14h30 - 18h : 5 conférences pour mieux connaître l’homme et son époque 

16/12/2013
Visuel de l'évènement Lecture-concert : Nachtgall, le rossignol de l’humanisme rhénan

Strasbourg, Eglise Saint-Thomas / Lundi 16 décembre 2013, 20h / Entrée libre


16/12/2013
 
Share this