BNU

Imprimer

Agenda

Théâtres du monde : découvertes cartographiques à la BNU

Entrée libre et gratuite

 

Horaires
du lundi au dimanche : 14h - 19h 

 

Visites guidées : les lundis 7, 14 et 21 mars à 17h30 et les samedis 5, 12 et 19 mars à 14h30 (se présenter sur place)


Renseignements
03.88.28.28.07 / contact@bnu.fr 

 

Commissariat de l'exposition
Annick Bohn
Gwénaël Citérin 

 

Télécharger le dossier de presse

 

Télécharger le livret d'accompagnement de l'exposition

Théâtres du monde : découvertes cartographiques à la BNU

29/2/2016 - 24/3/2016

À l’occasion de l’ « Année internationale de la Carte » décrétée pour 2016 par l’ONU, la BNU a choisi de dévoiler au public certaines des plus belles pièces de ses riches collections cartographiques. Choisie au sein d’un ensemble patrimonial qui comprend environ 50 000 cartes imprimées ou manuscrites et plusieurs centaines d’atlas de différentes époques, cette sélection entend mettre en valeur la carte et son rôle primordial dans la connaissance du monde qui nous entoure.

 

Logo année carteLogo année carte

L’exposition Théâtres du monde offre ainsi au visiteur un parcours dans l’espace et le temps. Fidèle à la dimension européenne de la BNU, l’exposition privilégie le vieux continent, sans exclusive, puisque toutes les parties du monde sont illustrées, ainsi que la lune et la voute céleste. Relire ces cartes anciennes, avec leurs erreurs et leurs imprécisions, pour un regard moderne habitué à d’autres représentations, permet d’apprécier l’évolution des connaissances géographiques et du regard sur l’Autre, au gré des voyages et des échanges.
Sont ici montrées des œuvres de grands noms de l’histoire de la cartographie, au premier rang desquels les pionniers Abraham Ortelius (1527-1598) et Gérard Mercator (1512-1594), éditeurs et inventeurs des premiers atlas modernes. À leurs côtés figurent d’autres maîtres européens, notamment :
- les Français Nicolas Sanson (1600-1667) et Guillaume Delisle (1675-1726) ;
- les Allemands Andreas Cellarius (1596-1665), Johann Baptist Homann (1664-1724), Matthäus Seuter (1678-1757) et Tobias Conrad Lotter (1717-1777) ;
- les Flamands Nicolas Visscher (1618-1679), Willem Jansz Blaeu (1571-1638), Jodocus Hondius (1563-1612), Johannes Janssonius (1588-1664) et Justus Danckerts (1635-1701) ;
- ou encore l’Anglais Aaron Arrowsmith (1750-1823).
La cartographie non-occidentale n’est pas oubliée, avec des exemples arabes et japonais.
Italia Nuovamente piu perfetta che mai per inanzi posta in luce / Henricus Hondius, 1631Italia Nuovamente piu perfetta che mai per inanzi posta in luce / Henricus Hondius, 1631
À côté des cartes imprimées, conservées au Service de la cartographie, le Service de la Réserve propose certains des fleurons cartographiques sortis de ses collections : 
- une carte d’Italie manuscrite sur parchemin  (15e siècle) ;
- une édition incunable de 1473 des Etymologiae d’Isidore de Séville (vers 560-636) contenant une carte du monde en  « T O », réputée la première carte du monde imprimée ;
- une édition de la Géographie de Claude Ptolémée (vers 90 – vers 168), publiée à Strasbourg en 1513 ;
- un Traité de géographie, par Abou Hafs `Omar ibn al-Wardi (1291/1292-1348/1349), manuscrit arabe du début 18e siècle.
Descriptio Germaniae inferioris / Abraham Ortelius, 1570Descriptio Germaniae inferioris / Abraham Ortelius, 1570
A travers cette sélection, Théâtres du monde vous invite au voyage, à la découverte d’un capital historique et intellectuel trop méconnu qui fait cependant écho aux événements du présent. 
Nieuwe en seer Naauwkeurige Kaart van t Eylant Corfu of Corcyra / Gerard Van Keulen, 1730Nieuwe en seer Naauwkeurige Kaart van t Eylant Corfu of Corcyra / Gerard Van Keulen, 1730
A noter : dans le cadre de l’ « Année internationale de la carte » à l’Université de Strasbourg, la Faculté de Géographie organise également une exposition "Le dessus des cartes anciennes (1600-1800)" du 10 mars au 7 avril dans ses locaux.
Share this