BNU

Imprimer

Les registres noirs

Ensemble de 736 volumes reliés, les registres noirs regroupent près d'un million de fiches catalographiques rédigées par les bibliothécaires de la Kaiserliche Universitäts- und Landesbibliothek zu Straßburg entre 1871 et 1918. Ces fiches, constituant le catalogue alphabétique "auteurs" originel de la bibliothèque, étaient initialement destinées à l'usage du personnel et rassemblées en boîtes. Après la Première Guerre mondiale, afin de rendre le catalogue accessible au public, elles furent transférées dans des registres par les bibliothécaires, sous la direction d'Ernest Wickersheimer.

Vue sur les registres noirs: © BNU – JPR 2010Vue sur les registres noirs: © BNU – JPR 2010
Les registres noirs, ainsi nommés en raison de leur reliure noire, constituent un témoignage précieux de la constitution des collections originelles de la BNU. Manuscrites, essentiellement en cursive latine et allemande (deutsche Kurrentschrift), les fiches font l'objet depuis 2006 d'une importante campagne de rétroconversion dans les catalogues électroniques du SUDOC et de la BNU. Ce chantier de rétroconversion devrait être achevé pour la réouverture du bâtiment historique en 2014.

 

Notice: Ouvrage de Heinrich HaasNotice: Ouvrage de Heinrich Haas

Rechercher une référence dans les registres noirs :

 http://www.bnu.fr/catalogues/avant-1920

Share this