BNU

Alors qu'il est célèbre pour son oeuvre gravé, Gustave Doré est assez méconnu en France pour son activité picturale, et ce alors même que sa peinture connut un écho important dans le monde anglo-saxon. 

 

Carolus-Duran (1837-1917), portrait de Gustave Doré, 1877, huile sur toile, 55,5x46,5cm, Strasbourg, MAMCSCarolus-Duran (1837-1917), portrait de Gustave Doré, 1877, huile sur toile, 55,5x46,5cm, Strasbourg, MAMCS

L'artiste confessait lui-même en 1873 : « J'illustre aujourd'hui pour payer mes couleurs et mes pinceaux. Mon cœur a toujours été à la peinture. J'ai le sentiment d'être né peintre. » Une exposition récente du monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse a cherché à rendre hommage à cet important volet de la carrière de Gustave Doré.

Le catalogue Gustave Doré, un peintre né, permet de découvrir toute l'étendue des créations picturales de l'artiste. Marqué par le courant romantique, les paysages et les scènes historiques, elles reflètent les tourments et les tiraillements qui furent ses sources d'inspiration.

Gustave Doré, un peintre néGustave Doré, un peintre né



L'exposition de Bourg-en-Bresse est, par ailleurs, complétée par une exposition virtuelle qui permet de revenir sur les principales œuvres de Gustave Doré : http://www.lectura.fr/expositions/gustavedore/

Gustave Doré, Le petit chaperon rouge, huile sur toile, 65x82cm, 1862, National Gallery of Victoria, MelbourneGustave Doré, Le petit chaperon rouge, huile sur toile, 65x82cm, 1862, National Gallery of Victoria, Melbourne



En Savoir plus :

Gustave Doré, un peintre né

Share this