BNU

L'alsatique du mois de mars nous invite à une réflexion sur la représentation du divin dans l'art à travers deux catalogues d'expositions qui viennent de paraître. Le premier ouvrage est Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu. Il accompagne une exposition du Musée national Jean-Jacques Henner qui s'est ouverte le 16 novembre dernier et qui s'y tiendra jusqu'au 17 juin 2013. Les commissaires de l'exposition proposent de découvrir un des aspects de l'œuvre de Jean-Jacques Henner, peintre injustement méconnu. Plusieurs questionnements sont proposés autour de la représentation du divin dans l'art dans le contexte de la fin du 19e siècle.

Jean-Jacques Henner, Sensualité et spiritualité. A la recherche de l'absolu.Jean-Jacques Henner, Sensualité et spiritualité. A la recherche de l'absolu.     Jean-Jacques Henner (1829-1905), Madeleine dans le désert, 1874Jean-Jacques Henner (1829-1905), Madeleine dans le désert, 1874


Second ouvrage à lancer une réflexion sur les liens entre l'art et la religion : Décor d'Adel Abdessemed. Ce volume accompagne la présentation de l'œuvre de l'artiste qui a eu lieu au Musée Unterlinden l'an dernier. Profondément touché par la représentation de la crucifixion du Retable d'Issenheim, Abel Adbessemed a cherché à incarner la souffrance peinte par Grünewald en créant trois sculptures identiques, utilisant du fil de fer barbelé.

Adel Abdessemed, DécorAdel Abdessemed, Décor     Adel Abdessemed, DécorAdel Abdessemed, Décor


Ces deux catalogues invitent à s'interroger sur les sources d'inspiration de ces artistes et leur volonté de retranscrire des émotions fortes à travers leur quête du divin.

En savoir plus :

Sensualité et spiritualité. À la recherche de l'absolu
Plus d'informations sur l'exposition

Décor

Share this