BNU

Imprimer

Août 2014 : Les Kriegs-Berichte : Zislin organisateur de la propagande française en Alsace

Cent ans après le début de la Première Guerre mondiale, l’alsatique de ce mois est consacré aux Kriegs-Berichte, journal de propagande de l’armée française sur le front alsacien.

Kriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de DannemarieKriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de Dannemarie

Dès septembre 1914 et l’installation des troupes françaises dans les secteurs de Dannemarie, Masevaux ou Thann, les autorités françaises cherchent à communiquer avec les habitants. Exfiltré par les réseaux français à la fin de juillet, Zislin s’est engagé comme volontaire dans les rangs de l’armée française. En raison de ses compétences linguistiques, il est nommé interprète avant d’être chargé d’une publication en langue allemande à destination des Alsaciens : les Kriegs-Berichte.

Kriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de DannemarieKriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de Dannemarie

La rédaction du journal s’installe à Dannemarie, et la publication paraît chaque dimanche jusqu’à la fin de la guerre. Elle est distribuée à la fois du côté français du front, mais aussi clandestinement du côté allemand. Fidèles au style violemment anti-germanique que Zislin avait développé par le passé, dans Dur’s Elsass notamment, la plupart des numéros sont ornés de caricatures. Elles dénoncent le militarisme allemand, le Kaiser ou le sort de l’Alsace considérée comme la « captive » du Reich. Ces caricatures connaissent d’ailleurs un certain succès à l’arrière du front en France, où elles sont publiées dans quatre fascicules formant l’« Album Zislin » dès 1916.

Kriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de DannemarieKriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de Dannemarie

Traitant à la fois de l’actualité des combats sur l’ensemble des fronts de la guerre, mais aussi des nouvelles locales ou des prix des marchandises, les Kriegs-Berichte sont une source de premier ordre pour comprendre les ressorts du discours développé par les autorités françaises dans cette petite partie de l’Alsace revenue à la France.

Kriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de DannemarieKriegs-Berichte - Crédits photo : BNU - JPR et Mairie de Dannemarie

La BNU a pu numériser l’intégralité des numéros parus grâce à la collection complète conservée par la Ville de Dannemarie (Haut-Rhin). Les Kriegs-Berichte seront prochainement consultables sur Numistral.

 

En savoir plus :

Kriegs-Berichte 

Share this