BNU

Imprimer

Août 2015 : Pour en finir avec l’histoire d’Alsace

« Déniaiser l’histoire et libérer la vérité », dès les premières pages de son dernier ouvrage, Georges Bischoff annonce l’objectif de ce « livre d’humeur » dans lequel il souhaite mettre en lumière le matériau qui a fait l’histoire de la région et surtout « décrypter l’imaginaire de ceux qui font parler l’histoire ».

Pour en finir avec l'Histoire d'Alsace - Georges BischoffPour en finir avec l'Histoire d'Alsace - Georges Bischoff

Face à l’abondance de documentation imprimée et électronique, Georges Bischoff souhaite livrer une boite à outils permettant de mieux comprendre l’histoire qui a fait l’Alsace en allant au-delà des illusions et des préjugés. Ce sont ainsi l’ensemble des grands thèmes de l’historiographie alsacienne qui sont passés en revue : Hansi, sainte Odile, la Décapole, la Révolution ou les Malgré-nous, etc. S’appuyant sur une remise en contexte, une connaissance précise des sources et des études historiques ou littéraires, Georges Bischoff parvient à dresser le panorama d’une histoire régionale en cherchant à remettre en cause certains mythes. Il insiste également quant aux liaisons extrêmement fortes entretenues entre l’Alsace et ces voisins en soulignant, par exemple, la permanence des grandes voies de communication reliant la région à la France et à l’Allemagne entre l’Antiquité et nos jours.

 

Critique envers les tentations autonomistes, Georges Bischoff dresse dans sa dernière partie le bilan de l’état actuel de l’Alsace sur les plans culturel, politique, économique ou linguistique. Lucide quant aux origines et aux enjeux de la situation, il cherche à mieux faire comprendre le passé de l’Alsace pour ouvrir la réflexion sur son avenir au sein d’une future grande région s’étendant des Ardennes au Rhin. 

 

En savoir plus

Pour en finir avec l'Histoire d'Alsace

Share this