BNU

En cette période de fusion des territoires, la Société jurassienne d’émulation a fait paraître récemment un Atlas historique du Jura qui dresse un intéressant panorama des relations existant entre l’Alsace et cette région du Nord-Ouest de la Suisse.

 

En effet, jusqu’à la Révolution française une large partie de l’Alsace dépendait de l’évêché de Bâle qui recouvrait également une vaste zone du Jura. Influences politiques, économiques, religieuses ou institutionnelles, cet ouvrage bien documenté permet de résumer de nombreuses problématiques liées à ces terres aux confins de la France, de l’Allemagne et de la Suisse au moyen de cartes thématiques dignes des meilleures études de géographie historique.

L’Atlas historique du JuraL’Atlas historique du Jura

C’est ainsi que le lecteur en apprendra davantage sur les zones d’influence politique des princes-évêque de Bâle, le développement de la Réforme au XVIe siècle ou encore les dernières découvertes archéologiques sur des sites antérieurs à l’an Mil.

L’Atlas historique du JuraL’Atlas historique du Jura

La période de la Révolution et de l’Empire est également abordée, des cartes détaillées sont consacrées aux fusions territoriales liées à cette période d’hégémonie de la France avec la création du département du Mont-Terrible en 1793 avec Porrentruy pour préfecture, avant que ce nouveau département ne fut englobé dans un Haut-Rhin dont les frontières s’étendaient jusqu’aux bords du lac de Bienne entre 1800 et 1814.

Cet atlas est donc une excellente occasion de se plonger dans la (re)-découverte de ces territoires dont l’évolution, nous rappellent que les frontières sont avant tout liées à l’histoire de l’évolution des influences politiques.

 

En savoir plus :

L’Atlas historique du Jura

 

 

Share this