BNU

Imprimer

Févier 2015 : Das Nibelungenlied illustré par Joseph Sattler

En 1927, Joseph Sattler réalise une série de gravures sur bois représentant le grand mythe national allemand de la Chanson des Nibelungen. Né en Bavière en 1867, il a été formé à l’Académie des Beaux-Arts de Munich, ville dans laquelle il s’est imprégné du style des grands graveurs du début du 16e siècle, Dürer ou Baldung Grien par exemple. En 1891, Sattler donne des cours pendant quelque temps à l’Ecole des arts décoratifs de Strasbourg, de création récente. Passionné par l’histoire, il réalise en 1893 une importante suite consacrée à la Guerre des Paysans, où il développe un art marqué par une vision quelque peu extravagante de la fin du Moyen Âge.  

Das Nibelungenlied illustré par Joseph SattlerDas Nibelungenlied illustré par Joseph Sattler

C’est lors d’un séjour berlinois entre 1895 et 1903 qu’il réalise une première représentation, cette fois en couleur, des Nibelungen - un thème qu’il reprend trente ans plus tard, alors qu’il s’est réinstallé à Munich depuis 1918, après le retour de l’Alsace à la France. Dans cette édition, il exprime son art en utilisant l’ensemble des ressorts de la technique de la gravure sur bois, qui lui permet de jouer sur les équilibres entre les blancs et les noirs afin de mettre en valeur l’histoire du valeureux Siegfried, de la belle Brünnhilde ou du preux Hagen. 

Das Nibelungenlied illustré par Joseph SattlerDas Nibelungenlied illustré par Joseph Sattler

Au rythme des gravures, ce sont donc les différents épisodes de cette saga qui défilent dans cet ouvrage qui témoigne de l’importance de ce récit légendaire dans l’imaginaire collectif allemand. Joseph Sattler a su s’emparer de ce thème fondateur afin de déployer l’étendue de son art. Sa maîtrise de la gravure sur bois marque d’ailleurs l’ensemble de son œuvre, dont de nombreux exemples sont conservés dans les Musées de Strasbourg ou dans les collections de la BNU. 

 

En savoir plus : 

Das Nibelungen Lied, Andreas Heusler, Karl Simrock ; illustrations de Joseph Sattler

Share this