BNU

Imprimer

Juin 2015 : L’Abécédaire de l’Art nouveau

Entre 1871 et 1918, l’Alsace, terre d’empire, se trouve au cœur des relations artistiques qui se tissent entre les différentes écoles qui se développent d’une part en Autriche ou à Munich et d’autre part en France à Nancy ou à Paris. Cette situation privilégiée se double durant cette période d’une occasion de choix pour les artistes et les architectes d’exprimer leur art : la volonté des autorités allemandes d’aménager les principales villes de l’Alsace-Moselle.

Abécédaire de l Art nouveauAbécédaire de l Art nouveau

À Strasbourg, la Neustadt, devient le lieu idéal où se concrétisent les nouveaux canons artistiques qui se développent et notamment ceux de l’Art nouveau ou JugenstiI. Redécouvert depuis quelques années et mis à l’honneur l’an dernier par les désormais traditionnels « Rendez-vous de la Neustadt », Strasbourg dispose d’un important patrimoine architectural témoin de ce courant, avec des bâtiments aussi emblématiques que le Palais des fêtes, la « Maison égyptienne » ou l’immeuble sis rue du général de Castelnau signé par Backes et Lutke.

Mais cet abécédaire étend son sujet à l’ensemble de la région qui forme alors le Reichsland Elsass-Lothringen. Il recense par exemple les constructions publiques et privées de Colmar dont les maîtres d’œuvres ont emprunté certains éléments à l’Art nouveau. Il consacre également une entrée à la ville de Metz qui, sans pouvoir égaler Nancy sa voisine lorraine, se distingue également par quelques influences propres au Jugenstil.  

Abécédaire de l Art nouveauAbécédaire de l Art nouveau

L’ouvrage consacre également une partie de son propos à une remise en contexte plus générale de l’Art nouveau avec des entrées consacrées bien sûr à l’École de Nancy, à Vienne ou à Prague, mais aussi à l’influence de ce courant artistique sur les objets de la vie courante ou la musique.

Enfin des annexes recensent les architectes actifs en Alsace-Moselle entre 1871 et 1918 qui ont puisé leurs sources d’inspiration dans cette nouvelle forme artistique ainsi que leurs réalisations dans les deux départements alsaciens, la Moselle ou les Vosges.

S’adressant aussi bien au grand public curieux de redécouvrir l’Art nouveau en Alsace-Moselle, qu’à l’amateur en quête d’une information ponctuelle, cet abécédaire constitue un nouveau témoignage de l’intérêt renouvelé depuis plusieurs années pour cette période de l’histoire de l’Alsace.

 

En savoir plus :

Art nouveau, Abécédaire, hommes, œuvres, lieux en Alsace et ailleurs

Share this