BNU

Imprimer

Mars 2016 : Le centenaire du mouvement Dada

En février 1916, dans une Europe déchirée par la Grande Guerre, un groupe d’artistes dans les rangs desquels figure Jean Arp se réunit pour fonder le Cabaret Voltaire à Zurich. C’est la naissance d’un mouvement artistique qui allait marquer l’histoire de l’art par son ton irrévérencieux et avant-gardiste : Dada.

 

Hans ArpHans Arp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Arp, né à Strasbourg en 1886, a étudié les arts décoratifs à Strasbourg, Paris et Weimar.  Il appartient au groupe des fondateurs de Dada. Il participe à l’illustration de plusieurs ouvrages dont les Vingt-cinq poèmes de Tristan Tzara. Arp fait aujourd’hui parti des grands artistes du XXe siècle, de nombreux ouvrages paraissant régulièrement au sujet de son œuvre ou de celle de son épouse, Sophie Taueber-Arp. Parmi les volumes récemment acquis par le pôle des Alsatiques de la BNU, citons Hans Arp, der Nabel der Avantgarde, catalogue d’une exposition proposée l’an passé par le Georg Kolbe Museum de Berlin.

Dans ce livre, les différents articles s’interrogent sur la notion d’avant-garde et la manière dont elle s’est exprimée principalement dans l’œuvre peinte et sculptée d’Arp. Le catalogue exploite le caractère parfois déconcertant des créations de l’artiste en soulignant leur rôle central dans le développement de Dada puis du mouvement surréaliste.  

Au cours de l’année 2016, Jean Arp sera à l’honneur dans le cadre des rétrospectives consacrées à Dada qui viennent d’ouvrir notamment, à Zurich, au Musée national suisse, avec l’exposition Dada Universel. L’esprit de Dada soufflera également sur le web dans le cadre d’une production Arte/SSR SRG/Docmine qui développe le projet Dada-data, un espace mêlant actions en ligne, documentation, détournements et dérision en reprenant les thèmes chers à ce mouvement et en les adaptant au monde numérique actuel.

 

 

En savoir plus :

Hans Arp, der Nabel der Avantgarde

http://www.dada100zuerich2016.ch/fr/

http://www.dada-data.net/fr/

Share this