BNU

Imprimer

Le Trésor du mois

Chaque mois, la BNU présente une pièce exceptionnelle de ses collections ou un ensemble documentaire (don dépôt, achat, etc.). reflétant la richesse et la diversité patrimoniale de cet établissement singulier.

Janvier 2016 : Indische Baukunst

Le 23  mai 2013 se tenait à la BNU une cérémonie franco-allemande pour saluer le retour dans les collections de la bibliothèque de plus de 2 000 cartes et de trois beaux livres d'art.

Février 2016 : Le manuscrit de la Germania, de Jacques Wimpheling

La question de la situation de l’Alsace entre France et Germanie a été mainte fois agitée. Dès sa première apparition dans l’histoire écrite, l’Alsace pose un problème que les armes et les lois peinent à résoudre tout au long des siècles. Le Rhin est-il, oui ou non, la frontière entre la Gaule et la Germanie ? Penchons-nous un instant sur un des temps forts de cette question, à travers un écrit du tout début de la Renaissance.

Mars 2016 : Martin Kunz ou le monde en relief

Le pédagogue suisse Martin Kunz (1847-1923) fut directeur de « l’Institution des aveugles d’Illzach », près de Mulhouse, entre 1881 et 1918. Personnalité aux multiples facettes, il participa aux questions de l’époque relatives à la théorie et à la pratique de la pédagogie destinées aux personnes aveugles[1]. Grâce à son action volontariste, l’institution acquit véritablement une réputation mondiale, notamment  grâce aux éditions en relief de cartes et d’images produites dans son atelier d’imprimerie. 

Avril 2016 : Quelques instructions (de Dürer) sur la fortification des villes, châteaux et sites

Dès la fin de la guerre de Cent Ans, l’apparition et le développement de l’artillerie lourde ont rendu obsolètes les hautes murailles, susceptibles de crouler sous leur propre poids, et changé ainsi la face des cités et des batailles : fortifications bastionnées donnant lieu à des duels d’artillerie entre attaquants et assiégés. C’est à cette époque, en 1527, que Dürer publie ses Quelques Instructions sur la fortification des villes, châteaux et sites (Etliche Underricht zu Befestigung der Stett, Schloss und Flecken).

Mai 2016 : le « musée » Gobineau

Il est bien difficile de parler de « trésor » lorsqu’il est question d’évoquer Arthur de Gobineau (1816-1882), tant la mémoire de ce personnage controversé est liée à son tristement célèbre Traité sur l’inégalité des races humaines.

Juin 2016 : Klaus Süss : quand l’art contemporain revisite un conte de Grimm

Il y a plus de 200 ans parurent pour la première fois les Kinder- und Hausmärchen (Les Contes de l'enfance et du foyer, 1812) des frères Grimm, un volume de quatre-vingt six histoires merveilleuses connues aujourd’hui dans le monde entier. L’ouvrage figure depuis 2005 dans le Registre international « Mémoire du monde » de l’UNESCO.

Août 2016 : À la découverte de L'Enfer de Dante, avec les dessins de Gustave Doré

L’Enfer n’est que le premier volet du triptyque de la Divine comédie, le chef- d’œuvre de Dante qui illustre le récit d’un voyage qui aurait conduit l’écrivain au purgatoire, puis au paradis. Il est la description minutieuse du gouffre que provoqua la chute de Satan s’enfonçant au centre de la terre. Ce texte, devenu un livre en soi, a suscité du 14e au 21e siècle des commentaires, des illustrations, des dérives poétiques, des films et même des sites internet.

Septembre 2016 : Une expression heureuse : Les Décades des histoires depuis le déclin de l’Empire romain de Flavio Biondo

Chacun, au quotidien, utilise l’expression « Moyen-Âge ». Qu’on parle d’histoire, de territoires – n’a-t-on pas parlé de nouvelle Austrasie pour la région Grand Est ? – d’architecture, de féodalité, ce concept historique fait partie de notre quotidien. On ignore pourtant souvent son origine et, pour une fois, ce n’est pas vers les historiens du 19e siècle qu’il faut se tourner, mais bien avant. C’est en effet dans l’Italie renaissante que ce concept est né, à une date où, strictement parlant, une bonne partie de l’Europe sort à peine du Moyen-Âge. C’est que Renaissance et Moyen-Âge se sont définis simultanément, l’un par l’autre, l’un contre l’autre.

Octobre 2016 : Une haggada inachevée

Une haggada est un ensemble de bénédictions, de prières, de commentaires midrashiques, de traditions rabbiniques et de psaumes récités lors de la nuit pascale. Cette fête juive suit un déroulement précis qui commémore la sortie d’Égypte et permet ainsi à chaque foyer de s’identifier à une histoire commune. Le repas rituel y est encadré par des récits (la haggada proprement dite) et des chants.

Novembre 2016 : L’ALSACE FICTIVE DE SIMENON

Après un tour de France des canaux commencé en 1929 et qui fut matière à divers reportages, Georges Simenon (1903-1989) amarra son bateau l’Ostrogoth quai d’Anjou à Paris. C’est là qu’il écrivit en juillet 1931 Le Relais d’Alsace, publié quelques mois plus tard : la série qu’il qualifiait lui-même de « romans durs » venait d’être lancée.

Décembre 2016 : le Temps des étrennes

Le mois de décembre est traditionnellement le mois de l’enfance. En Alsace, plus qu’ailleurs, la période est marquée par une succession d’événements : Saint Nicolas, marchés de Noël, Epiphanie. L’importance donnée à ces célébrations se traduit notamment par la publication de nombreux livres destinés à un public d’enfants. C’est le cas notamment des livres d’étrennes, ces objets symboliques et d’apparat qui étaient distribués aux enfants entre les années 1850 et l’Entre-deux-guerres dont les plus célèbres exemples sont sans doute les publications de la maison Hetzel[i].

 
Share this