BNU

Imprimer

Le Trésor du mois

Chaque mois, la BNU présente une pièce exceptionnelle de ses collections ou un ensemble documentaire (don dépôt, achat, etc.). reflétant la richesse et la diversité patrimoniale de cet établissement singulier.

Avril 2014 : La quête de l’alchimiste : l’Atalanta fugiens de Michael Maier (1618)

L’alchimie, qui se développe en Europe tout au long du Moyen Age, connaît durant la Renaissance et la première moitié du 17e siècle un nouvel essor.

La science d’Hermès devient alors multiforme, recherche à la fois philosophique, mystique, mais aussi pratique avec l’expérimentation en vue de découvrir la pierre philosophale, qui permettrait d’obtenir sous sa forme solide la transmutation des métaux, et sous forme liquide la panacée, médecine universelle, ainsi que l’élixir de longue vie.

Mars 2014 : « Le fiel fond à mon cœur » ou quand le poète allemand Paul Zech invente une lettre pacifiste d’Emile Verhaeren

On a déjà dit ici, dans un précédent Trésor du mois, que le poète belge Émile Verhaeren fut, dans les années qui précédèrent la Première Guerre mondiale, l’un des écrivains les plus respectés, les plus admirés et les plus influents d’Europe. Qu’il fut aussi et surtout l’un des plus éminents représentants d’une Europe des lettres et des arts alors en gestation, infatigable artisan du dialogue entre les cultures européennes par-delà les replis et les clivages nationalistes. Qu’ami de Rilke et de Stefan Zweig, il était alors un ami sincère de l’Allemagne et de sa culture, largement traduit et imité outre-Rhin dans les milieux de l’expressionnisme naissant.

Février 2014 : Une affiche européenne

Acquis pour une première part en 2010 et complété depuis, le fonds d’affiches européennes de la bibliothèque compose une fresque de plus de 5 000 pièces sur le thème de l’Europe, abordé sous toutes ses facettes (son histoire, les enjeux politiques, économiques ou culturels de la construction européenne, le développement des institutions de l’Union, etc.). Déjà valorisé par une exposition intitulée Drôle d’Europe- Lachendes Europa, conçue avec la Badische Landesbibliothek de Karlsruhe, ce fonds d’affiches peut également être consulté par les lecteurs, qu’ils soient spécialistes ou simplement curieux de cette thématique et du langage graphique propre à ce support.

Janvier 2014 : Les livres d'amitié ou alba amicorum (16e-20e siècles) : miroirs de la culture savante européenne

Apparus vraisemblablement dans les universités protestantes d'Allemagne au 16e siècle, les alba amicorum (en allemand Stammbücher) sont les miroirs de l'humanisme. Reflets des vertus prônées par les lettrés d'alors, les livres d'amitié se présentent la plupart du temps comme des livres reliés, souvent dans un format à l'italienne, mais parfois aussi comme un ensemble de feuillets mobiles.

 
Share this