BNU

Imprimer

Juin 2016 : Klaus Süss : quand l’art contemporain revisite un conte de Grimm

Il y a plus de 200 ans parurent pour la première fois les Kinder- und Hausmärchen (Les Contes de l'enfance et du foyer, 1812) des frères Grimm, un volume de quatre-vingt six histoires merveilleuses connues aujourd’hui dans le monde entier. L’ouvrage figure depuis 2005 dans le Registre international « Mémoire du monde » de l’UNESCO. Parmi ces contes figurent Les Trois cheveux d'or du diable  ou, selon la traduction, Le Diable et ses trois cheveux d'or (en langue originale Der Teufel mit den drei goldenen Haaren), qui retrace l’histoire et les péripéties d’un jeune homme courageux, d’un roi avare et d’un diable trompé.

©Burgart-presse©Burgart-presse

« Il était une fois une pauvre femme qui mit au monde un fils et, comme il était coiffé quand il naquit, on lui prédit que dans sa quatorzième année, il épouserait la fille du roi ». Ainsi débute le récit d’un jeune garçon qui, prédestiné à une vie heureuse, réussit tout ce qu’il entreprend, même l’impossible : rapporter au roi trois cheveux d’or de la tête du diable. Une histoire fabuleuse, dont l’épilogue nous apprend que le cours du destin ne peut être changé. 

©Burgart-presse©Burgart-presse

 

Le texte, paru en 1812 donc, a fait depuis l’objet de nombreuses rééditions, aussi bien en langue originale qu’en langues étrangères. Et c’est une édition bien particulière des Trois Cheveux d'or du diable dont la BNU a fait la récente acquisition : un volume de 11 gravures sur bois, publié en 2013 aux éditions Burgart-Presse, numéroté et signé par l’Allemand Klaus Süss, dont les dessins et xylographies colorées revisitent cette épopée merveilleuse.

©Burgart-presse©Burgart-presse

Né en 1951 en Saxe, Klaus Süss utilise l’acrylique, la peinture à l’huile et la gravure sur bois en couleurs. L’artiste n’en est pas à son premier livre illustré (en 2001 paraissait Carmen de Prosper Mérimée) et multiplie les projets variés, comme la réalisation en 2006 de quatorze panneaux de bois en relief pour le chemin de croix de l’église protestante d’Eitorf en Allemagne. Il expose régulièrement dans les galeries et les musées, allemands comme étrangers.

©Burgart-presse©Burgart-presse

Avec leurs contes, Jacob et Wilhelm Grimm, nés respectivement en 1785 et 1786, se sont attelés à la collecte puis à la résurrection de créations poétiques, menacées de disparition. Issus de la tradition orale, ces contes collectés, synthétisés puis transcrits en haut-allemand constituent un trésor de la culture populaire allemande. Professeurs à l’Université impériale sous Frédéric-Guillaume IV de Prusse, les frères Grimm ont, en outre, publié un grand nombre d’ouvrages consacrés à la langue allemande : Deutsche Mythologie (Mythologie allemande) en 1835, Geschichte der deutschen Sprache (Histoire de la langue allemande) ou encore le Deutsches Wörterbuch (Dictionnaire allemand) qui sera achevé bien après leur mort (dans les années 1960). 

 

 

Figures emblématiques de la culture allemande, les frères Grimm sont abondamment représentés dans les collections de la BNU, dont voici quelques éditions notoires conservées par la bibliothèque : les Irische Elfenmärchen (Leipzig, 1826)1, les Deutsche Sagen (Berlin, 1816-1818, 1891)2  et les fameux Kinder- und Hausmärchen (Göttingen, 1843)3, éditions auxquelles s’ajoutent de nombreuses traductions françaises et des ouvrages critiques.

GRIMM, Kinder- und Hausmärchen, Dieterich, 1843, 523 p.GRIMM, Kinder- und Hausmärchen, Dieterich, 1843, 523 p.

Écrivains incontestés et considérés comme précurseurs de la philologie allemande, les frères Grimm continuent à inspirer les artistes contemporains comme Klaus Süss, ainsi que les auteurs d’aujourd’hui, à l’image de Günter Grass qui, avec la parution en 2010 de Grimms Wörter : eine Liebeserklärung, leur rend un brillant hommage. 

 

Daria Martins Goncalves

En savoir plus

- L’aire culturelle germanique à la BNU (collections et actualité)

- GRIMM, Jacob et Wilhelm, Kinder- und Hausmärchen, Dieterich, 1843, 523 p. Cote BNU : D.189.202,1 et D.189.202,2 (consultation en salle du patrimoine) 

- GRASS, Günter, Grimms Wörter : eine Liebeserklärung, Steidl, 2010, 357 p.  Cote BNU : 83/AL7 GRAS 2 gri (libre accès, 4e niveau)

- CONNAN-PINTADO, Christiane, TAUVERON, Catherine, Fortune des Contes des Grimm en France : formes et enjeux des rééditions, reformulations, réécritures dans la littérature de jeunesse, Presses universitaires Blaise Pascal, 2013, 466 p.Cote BNU : 83/AL6 GRIM 3 con (libre accès, 4e niveau)

- ZIPES, Jack, Grimm Legacies: The Magic of the Grimms' Folk and Fairy Tales, Princeton University Press, 2015, 267 p. Cote BNU : 83/AL6 GRIM 3 zips (libre accès, 4e niveau)

___________________

1. Cote BNU : CD.162.417 (consultation à l’Espace patrimoine)

2. Cote BNU : D.179.198,1 (consultation à l’Espace patrimoine)

3. Cote BNU : D.189.202,1 et D.189.202,2 (consultation à l’Espace patrimoine)

Share this