BNU

Imprimer

Mars 2016 : Martin Kunz ou le monde en relief

Le pédagogue suisse Martin Kunz (1847-1923) fut directeur de « l’Institution des aveugles d’Illzach », près de Mulhouse, entre 1881 et 1918. Personnalité aux multiples facettes, il participa aux questions de l’époque relatives à la théorie et à la pratique de la pédagogie destinées aux personnes aveugles[1]. Grâce à son action volontariste, l’institution acquit véritablement une réputation mondiale, notamment  grâce aux éditions en relief de cartes et d’images produites dans son atelier d’imprimerie. 

Relief-Atlas für BlindeRelief-Atlas für Blinde

 

 

 

 

 

Son « grand œuvre » est un atlas en relief qui eut beaucoup de succès, et dont plus de 100 000 exemplaires furent diffusés dans le monde. Réalisé en 25 années, à partir de 1881, il reproduit un tour du monde géographique en 87 planches, conçues sur papier fort selon la technique dite de l’embossage et complétées par un modelage à partir de mastic durci. L’impression en braille, qui s’inscrit de manière linéaire, a été, quant à elle, faite à partir de caractères mobiles. C’est cet atlas que possède la BNU, dans son édition d’origine.

Relief-Atlas für Blinde 1Relief-Atlas für Blinde 1

 

 

 

 

 

 

L’institution a été créée en 1856 par Alphonse Koechlin (1821-1882), employé de banque mulhousien devenu aveugle vers l’âge de 30 ans, avec l’aide financière de Jacques Scheidecker, sous l’appellation  « Œuvre évangélique d’Illzach en faveur des aveugles ». L’œuvre reconnue d’utilité publique en 1863 par décret de l’Empereur Napoléon III devint, au fil de ses évolutions, l’Institut pour déficients sensoriels (IDS) – Fondation Le Phare[2] en 2007.

Relief-Atlas für Blinde 2Relief-Atlas für Blinde 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1907, Martin Kunz publia une histoire des cinquante premières années de l’Institution, complétée de comptes rendus de colloques et de mémoires sur la cécité ainsi que d’une bibliographie des œuvres produites par l’imprimerie. Les éditions Les Doigts Qui Rêvent en ont publié une traduction remarquable en 2014 (Vie et œuvre de Martin Kunz), et Vero Verlag a réédité l’ouvrage original.

 

Gisela Belot

 

Relief-Atlas für Blinde 4Relief-Atlas für Blinde 4

   Relief-Atlas für Blinde 5Relief-Atlas für Blinde 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Relief-Atlas für Blinde [folio oblong] ; cote : B.31. Un deuxième exemplaire, coté B.45, est incomplet.



[1] Yvonne Eriksson, Images tactiles : représentations pour les aveugles, 1784-1940, Les Doigts Qui Rêvent, 2008, trad. de Ph. Claudet [Tactile Pictures : Representation for the Blind, 1784-1940]

Share this