BNU

Les langues et les littératures sont un des points forts de la BNU depuis sa création ; aujourd'hui, on estime les fonds de ce secteur à 700 000 volumes. Les acquisitions faites depuis 1920 se montent à 400 000 titres de livres et de périodiques. Pour les fonds antérieurs, ils représentaient déjà en 1920 plus de 300 000 volumes, dont environ 90 000 concernant les langues germaniques et 55 000 concernant les langues romanes. Aujourd’hui encore, les langues et littératures représentent 30 % des acquisitions de la BNU (environ 7 000 titres par an), ce qui fait du pôle Langues et littératures le premier ensemble documentaire de la BNU, et place ce fonds parmi les plus importants à Strasbourg et en Alsace.
Au sein de cet ensemble, les langues et littératures germaniques constituent le point fort de la BNU, pour lequel la bibliothèque est CADIST et pôle associé de la BnF.

LivresLivres
Les acquisitions actuelles


Conformément à la vocation européenne de la BNU, les principaux domaines couverts sont :

  • les langues et littératures germaniques (néerlandaises et scandinaves comprises)
  • les langues et littératures francophones
  •  les langues et littératures anglophones
  • les autres langues et littératures romanes (italiennes, espagnoles, portugaises et, dans une moindre mesure, roumaines)
  • les langues et littératures slaves
  • Les langues et littératures anciennes


Pour toutes ces langues et littératures, la BNU acquiert la plupart des études critiques, ouvrages spécialisés, dictionnaires et ouvrages de référence de niveau universitaire en langue française, ainsi qu’une sélection importante d’études en langues étrangères.

Mais elle acquiert aussi – ce que l’on sait moins – un très grand nombre de textes littéraires, romans, poésie, théâtre, essais, correspondances, aussi bien en langues originales qu’en traductions. Si ces textes sont évidemment utiles au public universitaire, ils sont également destinés à un plus large public. La BNU vise l’exhaustivité pour les traductions de textes littéraires en langues germaniques, romanes et slaves et propose une très importante sélection de textes littéraires francophones et anglophones, classiques ou contemporains.

Pour les autres langues et littératures (asiatiques, africaines, arabes et autres), la BNU acquiert la plupart des traductions de textes littéraires, ainsi que des dictionnaires, des synthèses et des études universitaires essentiellement en langue française.

Enfin, suivant en cela la production éditoriale contemporaine, la BNU a ouvert sa politique d’acquisition à l’ensemble des genres littéraires et propose donc aussi des romans policiers, fantastiques, érotiques, de science fiction, d’heroic fantasy, etc.

Tous ces ouvrages sont bien sûr empruntables à domicile.

La BNU propose par ailleurs près de 300 titres de périodiques de langues et littératures, aussi bien grand public (Quinzaine littéraire, Magazine littéraire, Lire, etc.) que spécialisés, en langue française et étrangère. Elle est également abonnée à la base de données de référence Modern Language Association, ainsi qu’à de nombreux périodiques électroniques de langues et littératures compris dans des bouquets comme JSTOR, Muse, Cairn, etc.

Dernières acquisitions

Responsable du pôle
Julien Collonges
03 88 25 28 42
Julien.Collonges@bnu.fr

Langues et littératuresLangues et littératures

Les langues slaves et d'Europe de l'Est

Depuis sa création en 1871, la BNU a développé des fonds dans les langues slaves et d’Europe de l’Est. Actuellement, ces fonds comptent plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages.

Langues et littératures anciennes

Les langues et littératures anciennes forment un fonds estimé aujourd'hui à 60 000 volumes. Dans ce domaine, les collections anciennes étaient déjà considérables : en 1920, la philologie grecque et latine représentait 32 444 titres dans le catalogue de la bibliothèque.

 
Share this