BNU

Les langues et littératures anciennes forment un fonds estimé aujourd'hui à 60 000 volumes. Dans ce domaine, les collections anciennes étaient déjà considérables : en 1920, la philologie grecque et latine représentait 32 444 titres dans le catalogue de la bibliothèque.

Les autres langues et littératures anciennes (langues sémitiques, sanskrit, langues égyptiennes, assyrien, persan, ...) constituaient un fonds de 12 351 titres.
C'est dire l'importance des fonds patrimoniaux de la BNU dans ce domaine, qui est à replacer dans le cadre plus général de ses collections concernant les sciences de l'Antiquité.

Les acquisitions actuelles

Même si la part de ce fonds a naturellement diminué dans les collections du 20e siècle, la BNU est actuellement abonnée à 53 périodiques (dont 85% de périodiques étrangers) et achète dans ce domaine environ 130 monographies par an (dont 37% d'ouvrages étrangers).

Elle offre également à ses lecteurs l'accès à 14 bases et périodiques électroniques.

Les langues et littératures gréco-latines dominent nettement dans les acquisitions récentes, mais les langues et littératures du Proche-Orient ancien gardent une place non négligeable.

Share this