BNU

Depuis sa création en 1871, la BNU a développé des fonds dans les langues slaves et d’Europe de l’Est. Actuellement, ces fonds comptent plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages.

Les langues slaves représentées dans ce fonds sont le russe, le biélorusse, l'ukrainien, le bulgare, le slovaque, le serbe, le croate, le polonais, le slovène, le tchèque, le bosniaque, le macédonien et le sorabe. Les autres langues d'Europe de l'Est sont quant à elles représentées par le roumain, le hongrois, le letton, le lituanien, l'estonien et l'albanais.

 Langue et littérature slaveLangue et littérature slave

La BNU travaille en lien direct avec les professeurs de l'Université de Strasbourg, ainsi qu'avec d'autres institutions liées aux pays slaves et d'Europe de l'Est, ce qui permet de présenter les langues, les littératures et les cultures de ces pays dans toute leur richesse et leur diversité.

Pendant plusieurs années (1996-2005), la BNU a mené en outre une politique d’échanges internationaux avec les bibliothèques nationales de Bulgarie, de Roumanie, de Lettonie, de Lituanie et d'Estonie. Grâce à ces contacts, les fonds de la BNU se sont enrichis d'ouvrages en langues originales sur l'art et l'histoire, la civilisation et la littérature de ces pays.

Les collections

Pour la période allant jusqu’en 1918, on dénombre environ 1400 titres pour les seules langues slaves. Les ouvrages les plus anciens datent des XVIIe et XVIIIe siècles. On peut entre autres citer, parmi les nombreuses œuvres originales des écrivains des pays de l’Europe de l’Est : le De origine, jure ac utilitate linguae slavonicae, de George Caspar Kirchmayer (Wittenberg, typ. C. Schrodteri, 1697) ; le Synonyma seu Dictionarium polono-latinum in gratiam et usum studiosae juventutis polonae... collectum, de Georgius Cnapius (Lvov, Tapis Collegii Soc.Iesu, 1691) ; le Primjeri srpsko-slavenskaga jezika, de Vuk Karadzic (Vienne, 1857) ; la Rossijskaja grammatika, de Mikhaijl Lomonosov (Saint-Pétersbourg, 1755) ; le Slovar’ Akademii Rossijskoj (Saint-Pétersbourg, 1805-1822) ; ou encore le Russischer Atlas : welcher in einer General-Charte... (Saint-Pétersbourg, 1745).

Les acquisitions actuelles

La bibliothèque acquiert régulièrement des romans, nouvelles, poésies et pièces de théâtre contemporains en langue originale et en traduction française. La politique documentaire de la BNU permet de proposer à ses lecteurs non seulement des oeuvres des écrivains classiques mais aussi tous les genres de la littérature contemporaine : romans policiers, fantastiques, érotiques, de science-fiction, d’heroic fantasy, etc.

Les fonds slaves et d'Europe de l'Est offrent en outre au public universitaire des ouvrages de référence, des ouvrages de linguistique spécialisée, des études critiques, des bibliographies, des encyclopédies, des actes de colloques et des manuels de langue.

Enfin, de nombreux périodiques sont mis à disposition, aussi bien en consultation sur place dans les salles que pour le prêt à domicile : Romania, Knjizevnost, Literaturnaâ gazeta, LRS Lettres russes, Novyj mir, Revue d’études slaves, Zeszyty literackie, Literaturni novini, Novoe literaturnoe obozrenie, Izvestiâ, Lettre du Centre d'études slaves, Polityka, etc. Une grande partie de la presse d'actualité publiée dans les pays de l'Europe de l'est peut en outre être consultée en ligne par l’intermédiaire de la base de données Factiva dans la Salle des ressources électroniques. L'accès se fait par le site internet de la BNU (rubrique Périodiques électroniques),sur place uniquement.

Actualité du livre russe

Le développement des fonds slaves se poursuit aussi grâce aux subventions ponctuellement accordées par la fondation Russkiy Mir, permettant à la BNU d'enrichir ses collections par des acquisitions d'ouvrages édités en Russie exclusivement.
Au moins 500 ouvrages d'éditions contemporaines ont été acquis depuis 2009 dans les domaines de l'art, de l'histoire, des sciences sociales, politiques et religieuses.
Ce projet reçoit le soutien du Consulat général de la Fédération de Russie à Strasbourg.

 

Responsable du pôle
Dmitry Kudryashov
03 88 25 39 25
Dmitry.Kudryashov@bnu.fr


Fonds slaveFonds slave

Share this