BNU

Imprimer

La collection d'Arthur de Gobineau

Le fonds Gobineau a été acquis par la bibliothèque lors de sa mise en vente qui eut lieu en 1903. L'oeuvre littéraire d'Arthur de Gobineau (1816-1882), ainsi que de nombreux éléments de son mobilier, de ses collections orientalistes et de ses oeuvres d'art a été orienté vers la bibliothèque impériale et universitaire de Strasbourg par un professeur de Fribourg-en-Brisgau : Ludwig Schemann, responsable de la Gobineau-Vereinigung depuis 1889. Julius Euting négocia cet acquisition pour 20 000 marks, pour moitié financés par la Fondation Saint-Thomas.
Le fonds se compose des manuscrits littéraires de Gobineau, auteur de l'Essai sur l'inégalité des races humaines, mais également de nombreuses oeuvres poétiques moins controversées, à quoi s'ajoutent les livres lui ayant appartenu, ses sculptures originales, les tableaux et gravures lui ayant appartenu, sa collection d'objets et de souvenirs personnels, souvent orientaux, et une partie de son mobilier.
A diverses époques, cet ensemble a été présenté dans une pièces qui lui était consacrée. Mais des impératifs liés aux missions de la BNU ont rendu cette exposition impossible depuis une cinquantaine d'années. La récupération de l'oeuvre de l'écrivain et diplomate par le pangermanisme d'abord, puis par l'hitlérisme, ont nui à sa renommée. Cette personnalité originale n'en reste pas moins un repère dans l'histoire des mentalités européennes. A ce titre, et également pour son volet orientaliste, ce fonds a effectivement sa place à la BNU.

Pour en savoir plus

Schemann, Ludwig. Die Gobineau-Sammlung der Kaiserlichen Universitäts- und Landesbibliothek zu Strassburg. Strasbourg, 1907.

Sonata Appasionata. Statue en marbre sculptée par Arthur de Gobineau et faisant partie du fonds acquis par la bibliothèque auprè: © BNU – JPRSonata Appasionata. Statue en marbre sculptée par Arthur de Gobineau et faisant partie du fonds acquis par la bibliothèque auprè: © BNU – JPR

Share this