BNU

Le possesseur de cet album, Conrad von Flachslanden (1590-1652), est un personnage peu connu, qui appartient à cette famille noble du Sundgau. Conrad de Flachslanden fut militaire de haut rang (Regimentsrat, membre d'un état major) en Haute-Alsace, qui servit sous les drapeaux de l'Autriche antérieure, (Vörderösterreich) autrement dit dans les régiments d'Ensisheim. Cette famille de barons s'est éteinte en Bavière en 1825.


Les Albums "Livres d'amitié" ("Album amicorum" ou "Stammbücher") sont des carnets ou des coffrets contenant des feuillets volants vierges, qui permettaient à la sociabilité de s'exprimer sur le mode écrit et/ou graphique. Leurs possesseurs proposaient leur livre d'amitié aux personnes de leur entourage qu'ils jugeaient dignes d'y laisser leur trace écrite, et ceux-ci y traçaient soit un mot amical, soit un poème, ou quelques vers, ou parfois préféraient y insérer un dessin ou une oeuvre sur papier découpé.

f. 51 recto : armoiries prises dans un décor maniériste, avec souscription de Caspar Nothafft v. u. z. Hohenberg u. Hochdorfff. 51 recto : armoiries prises dans un décor maniériste, avec souscription de Caspar Nothafft v. u. z. Hohenberg u. Hochdorff


Les dates des inscriptions présentes dans l'album se concentrent de 1603 à 1610, période au cours de laquelle il voyagea dans le sud de la France (Nîmes et Lyon), à Paris et accessoirement à Pont-à-Mousson, en Lorraine. Agé de 13 à 20 ans durant cette période, c'est sans doute lors d'un voyage d'études qu'il fit usage de cet album.
L'album compte 190 f, et mesure 165 x 120 mm. Tous les feuillets ne sont cependant pas utilisés.
On remarque en particulier 18 blasons très soigneusement peints, une allégorie au f. 93 verso. Ces petites oeuvres semblent être de facture professionnelle, sans doute d'un même artisan, sauf une qui est de facture nettement plus médiocre. Les inscriptions, qui sont le fait d'amis ou de connaissances, laissent libre l'emplacement où pourra être réalisée une peinture (armoiries ou allégorie). Les langues utilisées pour les devises sont le latin, le français, l'allemand et l'italien.

f. 93 verso : allégorie d'un amour qui ne pourra cesser qu'à la mort face aux armes et à la souscription de Peter Sichart de Nurf. 93 verso : allégorie d'un amour qui ne pourra cesser qu'à la mort face aux armes et à la souscription de Peter Sichart de Nur


La reliure est en veau brun, à trois nerfs, avec un motif poussé à froid au centre des plats.

L'Association des Amis de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg (AABNUS) a participé financièrement à cette acquisition à hauteur de 2000 €.

MS.6.948 : Album de Conrad de Flachslanden (période 1603-1610)

Share this