BNU

Imprimer

Gesangbuch für Christen Augsburgischer Konfession

Cet intéressant livre de cantiques protestants est venu enrichir les collections de la BNU. Elle conservait déjà un exemplaire banal de cette édition strasbourgeoise. Mais c’est pour la qualité de la reliure que celui-ci a été acquis. 

Les plats et le dosLes plats et le dos

L’ouvrage en lui-même n’est pas sans intérêt : il est imprimé sur deux colonnes, en lettres gothiques, sa présentation est agréable et quelques ornements lui donnent vie, notamment une gravure au verso de la page de titre, qui semble s’inspirer d’un placard ancien, mais qui curieusement contient trois mots : « Strasburg » (avec cette orthographe), « Colmar » et « Hanau », disposés comme pour mimer leur position géographique l’une par rapport à l’autre.

La reliure est particulièrement soignée, par un relieur du nom de Kauffmann, qui l’a signée très discrètement comme c’est l’usage dans cette profession, sur le revers de la garde volante doublée de moire, par un poinçon à sec aux caractères minuscules. 

Il s’agit d’une reliure en plein maroquin à quatre nerfs, de couleur aubergine, à décor floral mosaïqué en trois couleurs, de style Art nouveau sur les plats, représentant une sorte de liseron à fleurs violet foncé, au naturel, s’enchevêtrant dans un décor fait de quatre filets à froid formant un rectangle dont les angles s’entrecroisent par des formes concaves et convexes. 

Doublure et garde volanteDoublure et garde volante

Des doublures en font la richesse et l’originalité. L’intérieur des plats est couvert en maroquin brun. Il est de plus très richement décoré, plus décoré que l’extérieur de la reliure. Il s’agit ici d’un motif formé de caissons réalisés aux petits fers, à froid, encadrant un motif central mosaïqué en quatre cuirs d’autres couleurs : bleu nuit, bleu outremer, rouge, terre de Sienne. Le style de ces compositions peut rappeler certains motifs de reliures de la fin du Moyen Age. Ces doublures étaient une des spécialités du relieur parisien J. Kauffmann. Ce dernier est issu d’une famille active dans ce domaine à Paris au moins depuis 1847. Ses réalisations sont nombreuses sur des ouvrages de piété, en particulier pour les missels, comme en témoigne la collection de la bibliothèque du Saulchoir, riche en reliures portant cette signature. Les reliures avec doublures à décor mosaïqué sont beaucoup moins nombreuses et témoignent d’une forme supérieure de raffinement.

Les tranches et les chasses sont dorées. L’épaisseur des plats, c’est-à-dire le chant des plats, et celle des coiffes, sont ornés de deux filets ou de hachures à l’or. Enfin les pages de garde volantes sont couvertes en soie moirée violette. Le livre est conditionné dans un étui couvert en simili-cuir dont l’intérieur est garni de satin vert clair. Le dos est frappé du monogramme S. A. en queue, désignant le possesseur de ce livre et sans doute la personne qui lui a commandé cette riche reliure.

Le livre de cantiques et son étuiLe livre de cantiques et son étui

 

Gesangbuch für Christen Augsburgischer Konfession. Geistliche Lieder grössenteils gesammelt aus den in Elsass-Lothringen sich vorfindenden Gesangbüchern. – Strasbourg : in allen Buchhandlungen, 1907.
Cote : R.250.241

D. Bornemann

Share this