BNU

La BNU a récemment fait l'acquisition d'une lettre manuscrite de Stefan Zweig datée du 22 mars 1935 et qui a reçu la cote MS.6.936. Le format de ce document est 227 x 178 mm.

 

MS 6936 Lettre de Stefan ZweigMS 6936 Lettre de Stefan Zweig

 

Dans cette lettre que Stefan Zweig adresse de Vienne à René Schickelé, à Sanary-sur-Mer, il est question du projet de fondation d'une revue dont le caractère apolitique est bien marqué. L'écrivain autrichien indique à son homologue alsacien une opportunité qui se présenterait du côté de la Suisse. La question de l'apolitisme est caractéristique de cette période où la pression est mise sur les intellectuels afin qu'ils choisissent leur camp. Toute l'Europe, sauf peut-être la Suisse, subissait  cette mise sous tension qui aboutit à l'enchaînement des violences à l'échelle mondiale.
Zweig attend la parution de son Maria Stuart, livre qui marque son dégoût face aux aberrations de la « politique » et qui fait pendant à son Marie Antoinette.
Il s'attriste du très mauvais état de santé de l'acteur Alexander Moissi, qui décéda en effet d'une pneumonie le lendemain.
C'est l'époque où Stefan Zweig s'est exilé à Londres, et où René Schickelé a quitté l'Allemagne engagée dans la spirale du nazisme pour venir vivre ses dernières années en Provence, où il décédera début 1940. Zweig se donne la mort en même temps que sa compagne début 1942, au Brésil.

Share this