BNU

Le Centre du réseau Sudoc-PS Alsace, hébergé par la Bnu, propose ses services à des établissements documentaires de tous types. 

Composition

Le réseau alsacien compte actuellement 147 bibliothèques.

  • 69 bibliothèques, relevant du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, dites « déployées », qui cataloguent elles-mêmes l'ensemble de leurs fonds dans le Sudoc.
  • 78 bibliothèques dites «  non déployées », qui signalent leurs collections de périodiques par l'intermédiaire du Centre du réseau Alsace. Il s'agit de bibliothèques municipales, de laboratoires, de musées, d'associations, d'hôpitaux, de centres d'archives, de départements universitaires  etc.

Neuf bibliothèques « non déployées » ont choisi de mettre à jour elles-mêmes les états de collection de leurs périodiques dans le Sudoc via l'application web Colodus. Le Centre du réseau Alsace s'occupe du catalogage bibliographique des titres absents de la base.

Bibliothèques relevant du Ministère de l’enseignement supérieur

Bibliothèques ne relevant pas du Ministère de l’enseignement supérieur

 

Missions

Le Centre du réseau Alsace coordonne et développe les activités de signalement et de valorisation des publications en série dans le Sudoc pour les établissements documentaires de son ressort.

Les  fonctions principales du Centre du réseau Alsace sont :

  • l'animation, la formation et l'information des bibliothèques du réseau
  • l'alimentation et le contrôle bibliographique de la base Sudoc
  • la promotion et la prospection pour l'intégration de nouvelles bibliothèques.

 

Projets 2018-2020

Les projets du Centre du réseau Alsace s’inscrivent dans le cadre d’un conventionnement triennal mis en place en partenariat avec l’ABES.  

Ils s’articulent autour de six grands axes :

  • la communication : améliorer la visibilité et la connaissance du Centre du réseau Alsace; 
  • l’animation : renforcer les liens au sein du réseau, améliorer la circulation de l’information et réunir les bibliothèques lors de journées professionnelles ; 
  • la prospection : mettre l’accent sur les bibliothèques haut-rhinoises et les bibliothèques de sociétés savantes, largement sous représentées ; 
  • l’expertise : participer aux projets de plans de conservation partagée au niveau de la Grande Région et au niveau national (plans thématiques CollEx) ;
  • formation : effectuer des formations au catalogage des ressources continues et à l’outil Colodus ;
  • signalement : améliorer la qualité des données bibliographiques

Dernier rapport d’activité

Share this