BNU

Imprimer

Strasbourg / Clermont-Ferrand 1943-2013 : Commémoration des événements de 1943

Au cœur de la commémoration du 70ème anniversaire de la rafle à Clermont-Ferrand, perpétrée à l'encontre de l'Université résistante de Strasbourg et de l'Université de Clermont-Ferrand par les nazis, un hommage particulier sera rendu à Serge Fischer.

Pourquoi retenir le nom de Serge Fischer aujourd'hui ?

Parce que, s'engageant activement dans la Résistance, ce communiste convaincu devint le responsable pour l'Auvergne du Front national de lutte pour l'indépendance de la France.

Parce que torturé, il ne dit rien, faisant dire à son bourreau : "Der Mann ist aus Eisen" ("C'est un homme de fer").

Parce que déporté, il trouva encore la force morale de partager le peu qu'il avait.

Parce qu’affaibli, il tint à participer à la libération du camp de Buchenwald.

Issu d'une famille bourgeoise de Colmar par son père et d'une famille juive provenant de Russie par sa mère, cet Alsacien était bibliothécaire et c'est lui, en tant que membre de la communauté universitaire de Strasbourg repliée à Clermont-Ferrand, qui organisa le transfert des collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg en Auvergne.

Le 4 novembre 1943, il est arrêté sur son lieu de travail, à la Bibliothèque universitaire du 1, boulevard Lafayette.

Là, en sa mémoire, sera apposée une plaque rappelant son courage, le 25 novembre 2013 à 10h, en présence de nombreuses personnalités et des représentants de la communauté universitaire de Strasbourg.

 

Pour en savoir plus : 

Brochure Serge Fischer

Catalogue de l’exposition Impressions d’Europe

Brochure De Göttingen à Strasbourg : une histoire oubliée

Programme des manifestations à Strasbourg 

Programme des manifestations à Clermont-Ferrand 

AperçuFichier attachéTaille
bibliographie_commemoration_SCD-BNU_VDEF.pdf163.58 Ko
Share this