BNU

 Le projet confirmera la « centralité » et la forte symétrie initiales du bâtiment tout en opérant sa métamorphose complète : un escalier monumental desservant les quatre niveaux accessibles au public se trouvera directement sous le dôme, à la place de la salle de lecture (ancienne salle 4).
La lumière sera diffusée dans le bâtiment par l'évidement des murs soutenant le dôme.

En tout cas, il importe de redonner une matière monumentale à la BNU. Nicolas Michelin (1)   

Le principe de quatre « plateaux » indépendants est un gage de souplesse dans le fonctionnement de l'établissement.


De même, le positionnement central de l'auditorium et de la salle d'exposition proche du rez de chaussée permettra une utilisation de ces espaces à vocation culturelle élargie au-delà des heures d'ouverture des services de bibliothèque proprement dits.


Perspective de l'Atrium: © Agence Nicolas Michelin et associés - Artefactory perspectivistePerspective de l'Atrium: © Agence Nicolas Michelin et associés - Artefactory perspectiviste


(1) Pour en savoir plus
Interview de Nicolas Michelin par Christophe Didier. Revue de la BNU, n°1, 2010, pp. 56-59.

Share this