BNU

Le chantier a débuté avec le déménagement complet des collections du bâtiment République et se poursuit avec la restructuration totale des espaces intérieurs.
 
Dans un premier temps, l'État avait acquis au bénéfice de la BNU un bâtiment rue Fischart, construction des années 1970 et propriété du Conseil général du Bas-Rhin. Au printemps 2010, le bâtiment a été libéré par les Archives départementales du Bas-Rhin pour permettre sa remise à niveau.
Cette étape, achevée en septembre 2010, a permis d'accueillir dans les meilleures conditions une partie des collections de la BNU, les bureaux du bâtiment République, tout en donnant la possibilité d’aménager une salle de lecture et de proposer le service du prêt à domicile.

Au sein du bâtiment Joffre, une nouvelle Réserve sécurisée a été créée pour les collections les plus précieuses de l'établissement. Ces collections étaient stockées jusqu'alors dans le bâtiment République (Réserve des manuscrits et Réserve des incunables). Le déménagement a été réalisé de décembre 2010 à janvier 2011 par des personnels de la BNU. Une salle de lecture, un service de prêt à domicile et un service de renseignements bibliographiques ont également été aménagés à l’intérieur du bâtiment Joffre .
 
Simultanément, un lieu de stockage situé à proximité de l'aéroport d'Entzheim a été installé afin d’y entreposer la moitié des collections de la BNU, soit plus de 30 kilomètres linéaires de livres. Les volumes y ont été déménagées par la société Mondia avec une moyenne quotidienne de 400 à 500 mètres linéaires transférés.
Les personnels de la BNU libèrent définitivement le bâtiment de la place de la République le 21 janvier 2011 afin que les entreprises puissent commencer démolition et reconstruction. Ce travail de gros œuvre se poursuivra durant toute l’année 2011 et prendra fin en juin 2012.

 Quelques chiffres pour évoquer le travail réalisé : 750 tonnes d'armatures insérées dans les dalles et les structures, 8 500 m3 de béton coulé, 14 000 m2 de planchers reconstruits, 8 000 m2 de gravats
évacués.

Jusqu’en septembre 2013, les entreprises procéderont à l’aménagement des espaces intérieurs, ainsi que la réfection du dôme, la pose de l'escalier monumental et la restauration des façades extérieures classées Monument historique.
La réinstallation des collections et l’équipement des espaces intérieurs sont prévus pour une durée de 6 mois avec comme perspective la réouverture du bâtiment au public au printemps 2014.

Share this