Du roman gravé au roman graphique : l’actualité des romans en gravures de la première moitié du 20e siècle.

Conférence/débat / Histoire
-

Les « romans en gravures » du Belge Frans Masereel (1889-1972) et de l’Américain Lynd Ward (1905-1985) ont récemment fait l’objet de rééditions en France [...]

Du roman gravé au roman graphique : l’actualité des romans en gravures de la première moitié du 20e siècle.

Les « romans en gravures » du Belge Frans Masereel (1889-1972) et de l’Américain Lynd Ward (1905-1985) ont récemment fait l’objet de rééditions en France. Ce qui rassemble les œuvres de ce genre qui s’est développé pour l’essentiel entre la fin des années 1910 et le courant des années 1950, c’est leur partage d’un même dispositif narratif : une succession d’images gravées, généralement muettes, réparties dans un ouvrage à feuilleter et développant un même récit. Leurs thématiques, souvent sociales, participent aussi de la cohérence de cet ensemble.

Ces œuvres sont aujourd’hui redécouvertes comme des ancêtres du « roman graphique » contemporain. Ces rééditions, et leurs préfaces, participent ainsi d’un mouvement au sein de la bande dessinée contemporaine consistant à réinventer ses catégories, sa généalogie, mais aussi sa légitimité, en cherchant en dehors de sa tradition spécifique et en proposant une relecture de l’histoire de l’art depuis sa propre perspective.

Avec Jean-Matthieu Méon, Maître de conférences à l’Université de Lorraine.

Mardi 18 mai 2021 à 18h30 | Auditorium 1er étage | Entrée libre, sur réservation.

Réservez