L'Art phénicien du Levant et de Méditerranée

Art
Publié le

Mille ans d'histoire méditerranéenne à découvrir grâce au dépôt d'une collection du Musée du Louvre

Horaires

En visite guidée uniquement | sur réservation | durée de la visite : 45 min. environ

Jeudi 20 mai à 18h | Samedi 22 mai à 11h | Mardi 25 mai à 17h30 | Vendredi 28 mai à 17h30 |  Samedi 29 mai à 11h | Jeudi 3 juin à 18h | Lundi 7 juin à 18h | Jeudi 10 juin à 16h et 18h30 | ... Plus de dates sur la billetterie

Lieu

Réserve visitable n°1 (5e étage)

Bibliothèque nationale et universitaire | 6 place de la République - Strasbourg

Publics et tarifs

Tout public

 

3 € par personne (1 € pour les moins de 18 ans)

35 € pour les groupes (jusqu'à 17 personnes).

Gratuit pour les étudiants en archéologie de l'Université de Strasbourg

L'Art phénicien des cités du Liban à Carthage

Depuis janvier 2021, le Musée du Louvre a déposé dans les réserves de la Bnu une soixantaine de pièces retraçant l'histoire des cités phéniciennes au 1er millénaire av. J.-C. : statuettes, céramique, bijoux, objets votifs, masques...

Ce dépôt, complété par quelques pièces des fonds de la Bnu, raconte une histoire méditerranéenne et interculturelle sur près de neuf siècles. Cités maritimes et commerçantes, les villes phéniciennes de la côte libanaise -  Arwad, Sumur, Tripoli, Byblos, Beyrouth, Sidon et Tyr pour les principales - partageaient une langue, une écriture alphabétique, une culture, des intérêts économiques ; bien que sans unité politique réelle, elles ont essaimé, dans les premiers siècles de l'âge du Fer, dans toute la Méditerranée, de Chypre à l'Espagne, de la Sardaigne à la côte africaine, en passant, bien sûr, par Carthage, et jusqu'au-delà de Gibraltar.  On ne peut comprendre les Phéniciens sans tenir compte de la situation politique de leur région, des très intenses échanges qu’ils entretenaient avec les peuples environnants (égyptiens, Grecs, Hébreux, Araméens, Assyriens, etc) et sans avoir à l’esprit leur extraordinaire expansion en Méditerranée. 

L'art phénicien a ainsi été au contact des grands empires de l'Orient ancien, de l'Egypte pharaonique, des Hébreux, des cités grecques, des routes commerçantes de l'Afrique du Nord, des Ibères, de la Rome républicaine... Entre inspirations locales, influences extérieures et caractéristiques permanentes, cette présentation traverse mille ans d'évolution et d'échanges culturels en un voyage commenté.


Direction du projet : Marielle PIC, directrice du département des Antiquités orientales, Musée du Louvre

Responsabilité scientifique : Hélène LE MEAUX, responsable des collections phéniciennes, puniques et judéennes, Musée du Louvre

Coordination, communication : Emmanuel MARINE (Bnu)

Publics et médiation : Marjorie BEA (Bnu)

Régie d’oeuvres, régie technique : Jorge VASQUEZ (Musée du Louvre) ; Thierry AUBRY, Mathilde BANSE, Marie-Hélène BOINI, David BRUNNER, Laurent DANZO, Ségolène DESWARTE, Caroline GOERST, Cédric OBERLE, Benoit WIRRMANN (Bnu)