ESPACE PRESSE

Publié le

Cet espace est dédié aux journalistes, bloggeurs, professionnels de la communication et regroupe les communiqués et dossiers de presse de la Bnu. Le service communication reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

SAISON CULTURELLE 2020

Retrouvez toutes les actualités de la Bnu (expositions, conférences, projections, ...) dans notre programmation de janvier à août 2020 !

On change le navire, pas la mer. Si ce programme prend les couleurs de la nouvelle communication de la Bnu, les événements suivent leur cours. Nous espérons ainsi les présenter plus simplement, plus efficacement, en laissant aux artistes et aux savants la possibilité d’expliquer leur démarche.

S’il est une baie où cette seconde partie de programme mouille souvent son ancre, c’est celle de la création. Nous commencerons par là, elle jalonnera la saison, elle la terminera. Donner la parole aux créateurs – en musique, en illustration, en édition, etc. – n’est pas seulement leur demander de nous dessiner un mouton, c’est entrer aussi dans leur sillage, venir bord à bord, les arraisonner pour qu’ils se livrent. Permettre la première d’une pièce nouvelle, en présence des créateurs, c’est presque un acte de piraterie : on se partage, au premier rang, un butin d’émotions et d’idées encore intactes.

Trois expositions, pour trois principales escales de notre odyssée : une bordée en Inde pour accompagner la création d’Until the lions de l’Opéra national du Rhin, opéra central du festival Arsmondo Inde ; une escale dans les micro-nations des jeunes créateurs de Central Vapeur, dans l’escalier monumental sous lequel seront inaugurées les Rencontres de l’Illustration ; enfin, un long mouillage au pays du vin et de la diversité de son patrimoine, pour notre exposition principale qui durera de la fin du printemps à l’automne, où l’on rencontrera Bacchus, Rhénus, Bartholdi ou Colette autour d’une inspiration commune.

L’autre jour, à la cafétéria, j’écoutais d’une oreille distraite le fond sonore des conversations : ici on parlait de la mise en oeuvre du désir ; une table plus loin, de focalisation et de personnalisation sur un texte en anglais ; à côté encore, de l’avenir de la recherche en histoire de l’art et des échanges possibles avec d’autres universités. Autant de tables, autant d’ilots de débat et de culture.

C’est ainsi, il me semble, que doit se cartographier une bibliothèque. À chacun d’y parcourir son odyssée intellectuelle.

Alain Colas, administrateur 
Emmanuel Marine, chargé de mission culture, communication, mécénat 

Consulter l'agenda culturel. 

EXPOSITION À VENIR

Mahâbhârata, fragments et relectures 

Un corpus littéraire de dizaines de milliers de distiques, de vers en sanscrits, mais aussi des chants, des danses, des musiques, du théâtre, du cinéma et une présence dans les arts visuels, dans la littérature religieuse et aventureuse, une réception par l’Europe depuis ses premières traductions et adaptations : voilà ce que représente ce trésor épique de l’Inde ancienne.

Dans le cadre d’Arsmondo 2020, la Bnu s’associe à l’Opéra du Rhin, en portant à la connaissance du large public sa richesse documentaire autour de la littérature épique indienne. L’exposition apporte des précisions sur ce qu’est le Mahâbhârata et plus largement sur l’épopée indienne, en situant les grands textes les uns par rapport aux autres, pour y voir plus clair.

Elle puise dans ses fonds de manuscrits et d’imprimés sanscrits et en langues occidentales pour en montrer des pièces marquantes. Puis elle dévoile la part que conserve la Bnu de l’activité des indianistes qui sont à l’origine de la riche collection qu’elle possède. Enfin, elle permet de découvrir ses multiples échos dans la littérature, les arts, les spectacles, la culture, au sens le plus élargi du terme.

Télécharger le kit média.