La manifestation du pouvoir en Égypte pharaonique

Journée d'étude / Histoire
-

La journée d'étude portera sur la manifestation du pouvoir en Égypte pharaonique, du pré-dynastique aux époques tardives. 

LA MANIFESTATION DU POUVOIR EN ÉGYPTE PHARAONIQUE

Événement annulé

En raison des préconisations gouvernementales, la Bnu annule ses manifestations culturelles jusqu'au 15 avril inclus. 
Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Journée d'étude organisée par l'association Alsacienne d’Égyptologie en partenariat avec L’Institut d’Égyptologie de Strasbourg, la Bnu et la Ville de Strasbourg.

La thématique La manifestation du pouvoir en Égypte pharaonique, du pré-dynastique aux époques tardives sera portée par cinq éminents scientifiques et la participation est ouverte à tout public qui s’intéresse à cette fabuleuse civilisation millénaire qu’est l’Égypte pharaonique. 

Tarif normal : 40€
Tarif étudiant : 15€

Réservations : egyptostras@gmail.com - ÉVÉNEMENT COMPLET
 

PROGRAMME

08h45
Accueil - Pause gourmande 
 
09h15
Mots de bienvenue 
Par la Présidente de l’association et par le Président d’honneur, M. Frédéric Colin,
directeur de l’Institut d’Égyptologie de Strasbourg
 
9h30 à 10h45
L’Égypte est, avec la Mésopotamie, le plus ancien État du monde
Par Mme Béatrix Midant-Reynes Directrice de recherche émérite au CNRS, UMR5608-Toulouse.
 
11h à 12h15
L’ordre royal et la transposition de son auctoritas dans l’imaginaire
Par M. Pascal Vernus, professeur, Directeur d’études émérite en Égyptologie à l’EPHE Paris. 
 
14h à 15h15
Le roi médiateur : architecture et religion sous Amenhotep III 
Par Mme Susanne Bickel, professeur, Université de Bâle, département égyptologie.
 
15h30 à 16h45


Pharaon, gentil organisateur des fêtes de Thèbes : quelques réflexions
sur les fondements du pouvoir pharaonique

Par M. Claude Traunecker, professeur émérite en égyptologie, ancien directeur de l’Institut
d’Égyptologie de Strasbourg.

16h45
Pause gourmande 
 
17h à 18h15
Les formes de contestation du pouvoir dans l’Egypte ancienne 
Par M. Christophe Barbotin, Docteur en égyptologie, conservateur général au département
des antiquités égyptiennes du Louvre.