L'espace sociocosmique māori en Nouvelle-Zélande Aotearoa

Conférence/débat / Sciences
-

Cette conférence de Lisa Renard, dans le cadre du du cycle « Les rencontres de l’anthropologie » avec l’Université de Strasbourg, propose de découvrir les ancêtres primordiaux māori qui donnèrent naissance au monde  : Papatūānuku, la « Terre-mère » et Ranguinui, le « Ciel-père ».

Conférence de Lisa Renard, docteure en anthropologie sociale et culturelle, muséographe.

Dans l’ontologie māori, toutes les entités qui constituent le monde — ancêtres, humains, montagnes, rivières, plantes, animaux, trésors ancestraux (taonga), etc. — sont associées les unes aux autres d’un point de vue relationnel et généalogique.

Cette conférence sera l’occasion de découvrir les ancêtres primordiaux māori qui donnèrent naissance au monde : Papatūānuku, la « Terre-mère » et Ranguinui, le « Ciel-père » afin de comprendre comment s’établit « l’espace sociocosmique » māori.

L’usage du concept « d’espace sociocosmique » fait ici référence à un cadre de pensée en contexte cérémoniel où la société et le cosmos se rejoignent pour former un milieu qui n’est pas limité par des frontières géographiques ou temporelles.

Un espace dans lequel, comme nous le verrons, les vivants et les morts peuvent se rejoindre.

Dans le cadre du cycle « Les rencontres de l’anthropologie », des anthropologues de la Faculté des sciences sociales de l’Université de Strasbourg proposent de faire découvrir au public la variété de leurs thématiques et méthodes de recherche, de leurs démarches comme de leurs terrains d’étude à travers leurs conférences.

Mer.04.05 | 18h30 | Conférence | Auditorium | Gratuit | Sur réservation

Réserver