ÉTUDES GERMANIQUES

Littérature/linguistique / Collections courantes
Publié le

La culture allemande occupe une place centrale à la Bnu. Une exception qui s’explique par son histoire et se retrouve aujourd’hui dans son rôle national de CollEx « collections d’excellence pour la recherche ». Le pôle Aire culturelle germanique de la Bnu est au cœur d’un réseau de bibliothèques spécialisées et anime des projets scientifiques. 

 

LES AXES STRUCTURANTS

Les langues et littératures germaniques

Tous les livres traduits de l’allemand publiés en français : traductions de textes littéraires (romans, poésie, essais, correspondances)

Une sélection des études critiques majeures en allemand et en anglais, ouvrages spécialisés, dictionnaires et ouvrages de référence de niveau universitaire). Dans les langues étrangères, la priorité est donnée aux textes littéraires en allemand et aux études critiques de niveau universitaire. 

Une attention portée à la littérature contemporaine dans la logique d’un fonds de référence, à la fois pour la lecture et la recherche.

La civilisation germanique

Cela comprend les arts, l’histoire culturelle et des médias, les questions historiques, politiques et sociales. Le choix des acquisitions s’inscrit dans une logique de complémentarité avec les autres bibliothèques universitaires françaises. 

L’art des pays germaniques prend particulièrement en compte l’actualité des expositions et des manifestations, ainsi que la recherche et la création contemporaines.

En histoire, la Bnu privilégie l'histoire culturelle au sens large, l'histoire économique de l'Allemagne, l'histoire de la période 1870-1918, l'histoire de la nation et du nationalisme dans les pays germaniques, l'histoire militaire et l'histoire des relations franco-allemandes.

En sciences sociales, c’est la sociologie des pays germanophones qui est retenue. Pour les sciences politiques, une attention particulière est portée aux thématiques suivantes : l'Allemagne et l'Union européenne, les rapports politique/religion, les relations internationales, le nationalisme et l'extrême-droite, les pratiques politiques contestataires.

L'histoire économique des pays germaniques fait également l’objet d’une attention particulière.

Les achats de littérature sont pensés comme un ensemble cohérent réparti entre les collections imprimées et les titres électroniques. Depuis plusieurs années, les ressources électroniques spécialisées dans le domaine des études germaniques sont augmentées régulièrement. La Bnu dispose également d’une bonne représentativité des revues scientifiques à travers un large panel de périodiques imprimés en langue allemande.

LES ACQUISITIONS COURANTES

Aujourd’hui on estime le fonds à 700 000 livres et journaux dans les thématiques des langues, littératures et civilisation germaniques, auxquels s’ajoutent : 

  • 5 000 nouveaux livres, journaux, livres audios et e-books par an 

  • 240 titres de périodiques papiers

  • des bases en ligne et des  périodiques électroniques (Die Zeit, Süddeutsche Zeitung, etc.).

  • l'Actualité du livre allemand offre une sélection de 70 nouveautés en allemand, en libre accès au niveau 4 de la bibliothèque. Ce fonds reçoit le soutien du Ministère allemand des Affaires étrangères. Les dernières nouveautés arrivées en rayons sont listées dans les ressources ci-dessous, au format PDF. 

  • un service gratuit du Goethe Institut : prêt en ligne de livres, journaux, DVD, CD et BD en allemand Onleihe (Goethe-Institut)

LES COLLECTIONS ANCIENNES

Les collections anciennes rassemblent 1800 manuscrits et 550 000 livres anciens dont 90 000 en langues et littératures germaniques. 

Les points forts :

  • Une collection originale est celle des livres d’énigmes et devinettes des 16e au 18e siècle (200 titres) parmi lesquels figure le premier livre de devinettes en allemand. Les livres de proverbes, d’histoires drôles pour dissiper la mélancolie ou bien encore de livres humoristiques destinés à un public féminin forment le témoignage rare d’un genre littéraire encore trop peu connu. 

  • Strasbourg a constitué un fonds important d’auteurs néo-latins issus du Saint-Empire. Les spectacles donnés au Gymnase Sturm de Strasbourg sont très bien attestés, notamment par les œuvres de Caspar Brülow dont les pièces marquent un des sommets de l’art dramatique allemand avant la guerre de Trente Ans en Alsace (1621). De surcroît, on trouve à la Bnu la plupart des traductions/adaptations de ces textes, publiées dans les années 1640 à Ulm.

  • La littérature baroque allemande.

  • La collection d’almanachs du 18e siècle  (440 titres) reflète l’émulation littéraire, au siècle des Lumières, dans plusieurs salons et villes universitaires d’Allemagne.

  • La collection Goethe (2200 titres) rassemble des manuscrits et des lettres originales, des éditions de référence et des études 

  • La collection d’éditions originales de Schiller (1200 titres).

  • La collection de livres d’amitié rassemble des témoignages d’amis, pensées, poèmes, dessins ou médaillons du 16e au 20e siècle.

  • La collection du poète Frédéric Uhland La bibliothèque acheta ainsi en 1872 à un libraire de Tübingen une riche collection de livres en ancien et moyen allemand, auxquels s’ajoutent des ouvrages en diverses langues anciennes, du français à l’espagnol en passant par les langues slaves. Ils correspondent aujourd’hui aux livres les plus précieux de la section de littérature allemande médiévale.

  • La collection de l'éditeur Cotta (100 titres).

  • La collection de littérature de la Première Guerre Mondiale.

  • La bibliothèque du Centre d'Études germaniques  de l'ancienne Université Robert-Schuman qui lui a été donnée en 2002. Cette collection de 11 000 livres et 300 titres de périodiques est d'un grand intérêt pour l'histoire contemporaine, notamment sur le national-socialisme, la RDA et les relations franco-allemandes.